Low Voltage Differential Signaling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Low Voltage Differential Signaling (qu'on pourrait traduire mot à mot par « transmission différentielle basse-tension »), abrégé en LVDS, est une norme de transmission de signaux électriques à une fréquence élevée (typiquement plusieurs centaines de megahertz) sur une ligne symétrique, de type transmission différentielle.

Origine[modifier | modifier le code]

À l'inverse du LVDS, les normes de transmissions électriques telles que Transistor-Transistor logic (TTL) et Complementary metal oxide semi-conductor (CMOS) (ainsi que leurs déclinaisons basse-tension LVTTL et LVCMOS), sont dites asymétriques : elles utilisent la tension électrique entre un point donné et la masse à un moment donné comme élément d'information.

Bien que simples à mettre en œuvre, les normes de signalisation asymétriques ne sont pas adaptées à la transmission de signaux à fréquence élevée. Principalement en cause sont la vitesse de balayage très élevée qui serait alors nécessaire lors de la transition entre niveaux logiques, ainsi que les réflexions de signaux électriques provoqués par l'absence d'adaptation d'impédance. La seule solution pour atteindre un débit binaire élevé avec des normes de signalisation asymétrique consiste à mettre en parallèle plusieurs voies, avec les contraintes en termes de coût de fabrication et d'intégration.

Description[modifier | modifier le code]

Le LVDS étant une norme de signalisation différentielle, elle se base sur la valeur de tension aux bornes d'une résistance de 100 ohms placée au niveau du récepteur (voire intégrée). La ligne de transmission ainsi formée à l'avantage d'être bien plus immune au bruit électrique et permet de travailler avec une plage de tension différentielle bien plus faible, d'où une capacité à monter bien plus haut en fréquence.

L'émetteur, au moyen d'un pont en H, impose la polarité du courant qui est, selon la loi d'Ohm, transformé en tension en traversant une résistance située au niveau du récepteur. En comparant la différence de potentiel entre les bornes de cette résistance, le récepteur est en mesure de déterminer la polarité du courant imposée par l'émetteur, et par conséquent l'information.

La norme LVDS spécifie une valeur du courant égale à +3,5 et -3,5 milliampères, et une résistance aux bornes du récepteur de 100 ohms, d'où une différence de potentiel de 350 millivolts aux bornes de la résistance.

Applications[modifier | modifier le code]

Le LVDS est couramment utilisé lorsqu'il est nécessaire d'interconnecter des composants électroniques de provenance différentes avec un débit de données élevé.

  • Les dalles d'affichage des ordinateurs portables, type LCD, sont généralement connectées au contrôleur graphique via un agrégat de liens en LVDS .
  • Certains convertisseurs analogique-numérique à haut débit utilisent une interface LVDS pour simplifier leur raccordement à des FPGA ou ASIC.


Liens externes[modifier | modifier le code]