Lovono

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lovono
Alavana
Pays Îles Salomon
Région Vanikoro
Nombre de locuteurs 5 (2007)[1]
Typologie SVO
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 vnk
IETF vnk

Le lovono (ou vano ou alavana ou alavano, parfois vanikoro/vanikolo) est une langue moribonde parlée à Vanikoro, dans la province de Temotu aux îles Salomon. C'est une langue océanienne, de la branche Utupua-Vanikoro du groupe temotu.

Répartition géographique[modifier | modifier le code]

Historiquement, l'île de Vanikoro était divisée en trois districts tribaux bien distincts, chacun associé à une langue particulière : le teanu au nord-est, le tanema au sud, le lovono au nord-ouest[2]. Au cours du XXe siècle, le teanu s'est imposé à toute la population mélanésienne de l'île — et ce, aux dépens du lovono et du tanema, aujourd'hui langues moribondes[3].

Grammaire[modifier | modifier le code]

Comme les autres langues de Vanikoro, le lovono est une langue SVO[4].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Source : A. François.
  2. (fr) Alexandre François, « Carte des langues de Vanikoro » (consulté le 3 janvier 2011).
  3. François (2008).
  4. François (2009).

Références[modifier | modifier le code]

  • Alexandre François, « Mystère des langues, magie des légendes », dans édité par l'Association Salomon, Le Mystère Lapérouse ou le Rêve inachevé d’un roi, Paris, de Conti, Musée national de la Marine,‎ 2008 (présentation en ligne, lire en ligne), p. 230-233.
  • (en) Alexandre François, « The languages of Vanikoro: Three lexicons and one grammar », dans Bethwyn Evans, Discovering history through language: Papers in honour of Malcolm Ross, Canberra, Australian National University, coll. « Pacific Linguistics 605 »,‎ 2009 (lire en ligne), p. 103-126.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]