Love bombing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un mariage collectif à l'Église de l'Unification (Moon)

Le love bombing (« bombardement d'amour ») est une intense démonstration d'amour ou d'affection de la part d'un groupe ou d'un individu envers un autre individu. L'expression a, le plus souvent, été utilisée dans le cadre de la lutte antisectes associative aux États-Unis et considérée comme une méthode de manipulation mentale visant à rapprocher une recrue potentielle d'un mouvement.

Cette méthode était pratiquée principalement par la Famille (ex-Enfants de Dieu) et l'Église de l'Unification (Moon).

Le terme a été rendu populaire par Margaret Singer. Elle décrit la méthode ainsi : « Dès que le moindre intérêt est manifesté par une personne, elle peut être « bombardée d'amour » par les recruteurs ou d'autres membres de la secte. Ce processus qui consiste à feindre l'affection et l'intérêt a été associé, au départ, à une des premières sectes s'intéressant aux jeunes, mais a vite été repris par de nombreux groupes pour attirer les gens. Le « bombardement d'amour » est un effort coordonné, sous la direction des leaders, qui use de la flatterie, la séduction par la parole, de contacts physiques affectueux mais non sexuels et de beaucoup d'attention à tout ce qui est exprimé par la recrue. Le « bombardement d'amour » est une manipulation qui a permis de recruter de nombreux adeptes[1] »

Aucun de ces mouvements n'a reconnu pratiquer le « bombardement d'amour » pour les raisons évoquées, prétendant plutôt que cette démarche, par exemple dans le cadre de l'Église de l'Unification (Moon), était une façon d'aimer « comme Jésus-Christ nous a enseigné de le faire »[2]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Singer, Margaret (1996; 2003) Cults in Our Midst. Revised edition, 2003. Wiley. ISBN 0-7879-6741-6
  2. (en) « Damian Anderson (1996) "Responses to Questions on Unificationism on the Internet - Volume 20" »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]