Loup ibérique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loup (homonymie).

Loup ibérique

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Canis lupus signatus

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Caniformia
Famille Canidae
Genre Canis
Espèce Canis lupus

Sous-espèce

Canis lupus signatus
Cabrera, 1907

Répartition géographique

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

En rouge, l'aire de répartition du loup ibérique

Statut de conservation UICN

DD  : Données insuffisantes

Le Loup Ibérique (Canis lupus signatus), anciennement appelé Loup d'Espagne, est une sous-espèce du loup gris endémique de la péninsule Ibérique, autrefois très abondante. Sa population actuelle au niveau de la péninsule avoisine les 2 000 individus, dont environ 300 pour le nord du Portugal.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Loup ibérique

Les loups ibériques mâles mesurent entre 130 à 180 centimètres de longueur, tandis que les femelles mesurent de 130 à 160 centimètres. Les mâles adultes pèsent habituellement de 30 à 40 kg et les femelles de 20 à 35 kg. La tête est grande et solide, avec de petites oreilles triangulaires et des yeux obliques de couleur jaunâtre. Le museau présente une région blanche autour de la bouche. Le manteau est de coloration hétérogène qui varie du marron jaunâtre au grisâtre mélangé au noir, en particulier sur l’arrière. Dans la partie antérieure des pattes de devant, ils possèdent une bande longitudinale noire.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La saison des amours commence à la fin de l'hiver jusqu'au début du printemps (février à mars). Après une période de gestation de 2 mois, naît une portée de 3 à 8 petits. Comme ils sont sans défense, la mère reste dans un local sûr où ils sont nourris avec de la nourriture apportée par le reste de la meute de loups. Dès octobre, ils commencent à accompagner la meute dans ses déplacements. Les loups atteignent la maturité sexuelle à l’âge de 2 ans. À 10 ans ils sont considérés comme âgés, mais ils peuvent atteindre les 17 ans en captivité.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Leur alimentation est très variée, selon l'existence ou non de proies sauvages et de plusieurs types de pâturages dans chaque région. La vie collective leur permet de chasser des animaux plus grands qu'eux. Leurs proies sont habituellement le sanglier, le chevreuil, le cerf, le lapin et les proies domestiques comme les moutons, les chèvres, les poulets. Animal pragmatique, il mange aussi des cadavres.

Conservation et menaces[modifier | modifier le code]

Le loup ibérique, canis lupus signatus, a son état de conservation classé « En danger » en raison de :

  • La chasse : Comme dans l'Europe entière, le loup est craint par les gens dans la Péninsule ibérique depuis longtemps. La prétendue férocité du loup et le vol d'animaux d’élevage a abouti à la chasse systématique de ces canidés aujourd'hui en voie d’extinction.
  • La destruction de son habitat : actuellement la chasse est interdite mais le loup est encore menacé par la destruction de la végétation native et la construction de grandes infrastructures, comme les autoroutes qui fragmentent les habitats. La baisse du nombre de proies naturelles du loup, comme le sanglier, le chevreuil et le cerf obligeant les loups à attaquer des animaux domestiques et entrer en conflit avec les populations rurales (il peut s'adapter à des territoires variés et s'est ainsi installé dans les plaines de monoculture de maïs).[réf. nécessaire]

Bénéfices pour l’environnement[modifier | modifier le code]

Le loup est une espèce menacée d'extinction, faisant partie de la liste d’espèces menacées de l’UICN - Union Internationale pour la Conservation de la Nature (Livre des dates du Rouge). La pullulation actuelle des ongulées sauvages en Europe occidentale est liée à l'absence de grand prédateur, comme le loup, et cause de nombreux dégâts aux cultures et aux boisements forestiers.

En captivité[modifier | modifier le code]

  • Le Parc zoologique de Paris détient 5 spécimens[1] de Canis lupus signatus présentés au public. Ils sont maintenus dans un grand "double enclos" permettant ainsi une séparation en cas de conflit grave ou de l'accueil d'une nouvelle meute. Ils sont aisément observables[2].
  • Le Centre de sauvegarde du loup ibérique, au Portugal, détient une dizaine d'individus adultes, et quelques jeunes[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi (externe)[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :