Louky Bersianik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Louky Bersianik

Nom de naissance Lucille Durand
Naissance 14 novembre 1930
Montréal
Décès 3 décembre 2011 (à 81 ans)
Montréal
Nationalité Canadienne
Profession écrivain
Formation

Louky Bersianik (née Lucille Durand, le 14 novembre 1930 à Montréal[1], et morte le 3 décembre 2011[2] dans la même ville) est une romancière, poète et essayiste québécoise.

Elle détient une maîtrise en lettres françaises de l'Université de Montréal, un doctorat de la Sorbonne ainsi qu'un diplôme en médias électroniques du Centre d’études de radio et de télévision d'Issy-les-Moulineaux.

Elle écrit pour Richard Séguin les paroles d'un disque, Trace et contraste, qui obtient en 1981 le « premier prix du disque » à Spa et le Prix de la meilleure chanson de l'année à Antibes, pour Chanson pour durer toujours. Elle écrit également des textes pour la radio, la télévision et le cinéma et collabore à plusieurs revues.

Son roman Euguélionne, publié en 1976, est considéré comme le premier grand roman québécois d'inspiration féministe.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Katia Stockman, « Bersianik, Louky », L'ÎLE : L'Infocentre littéraire des écrivains québécois,‎ 2011 (lire en ligne).
  2. « Louky Bersianik s’est éteinte à l’âge de 81 ans », sur Canoë, 4 décembre 2011 (page consultée le 5 décembre 2011).