Louisville City Hall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hôtel de ville de Louisville
Image illustrative de l'article Louisville City Hall
Présentation
Nom local Louisville City Hall
Période ou style Style Beaux-Arts
Style Second Empire
Style néoroman
Date de construction 1873
Destination actuelle Hôtel de ville
Protection National Register of Historic Places
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Kentucky
Localité Louisville
Localisation
Coordonnées 38° 15′ 16″ N 85° 45′ 39″ O / 38.254564, -85.760756 ()38° 15′ 16″ Nord 85° 45′ 39″ Ouest / 38.254564, -85.760756 ()  

Géolocalisation sur la carte : Kentucky

(Voir situation sur carte : Kentucky)
Hôtel de ville de Louisville

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Hôtel de ville de Louisville

Le Louisville City Hall est l'hôtel de ville de Louisville dans l'État du Kentucky aux États-Unis. Le bâtiment qui abrite le gouvernement de la cité fut achevé en 1873. Il est situé dans le quartier de Downtown Louisville et est classé dans le registre national des lieux historiques depuis 1976. Depuis la fusion en 2003 du gouvernement de la cité avec celui du comté de Jefferson, il est le centre des institutions du nouveau gouvernement ainsi formé.

Depuis la fusion en 2003 des institutions de la cité de Louisville avec celles du comté de Jefferson, le bâtiment abrite les bureaux du gouvernement de la zone métropolitaine de Louisville ainsi formée. L'ancien bâtiment du comté (Jefferson County Courthouse) accueille de son côté les bureaux du maire de la zone métropolitaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant sa construction en 1873, le gouvernement local ne possédait pas d'un bâtiment propre. Celui-ci utilisait plutôt des bâtiments du gouvernement du comté. Un concours en vue de choisir l'architecture du bâtiment fut lancé en 1867 et fut remporté par l'architecte local John Andrewartha qui remporta 500 dollars.

Les pierres calcaires provenaient de carrières de la localité de White River près de Salem dans l'Indiana. La construction débuta en 1870 et le coût total s'éleva à 464778 dollars. L'extérieur fut rénové plusieurs fois mais sans grands changements. Par contre, l'intérieur a été plusieurs fois complètement retravaillé.

Un bâtiment annexe de style grecquo-romain fut construit à l'ouest de l'hôtel en 1909. Il fut dessiné par Cornelius Curtin. En 1937, une caserne de pompiers datant de 1891 fut intégrée au complexe. Le bâtiment qui abritait les institutions locales a vite porté le sobriquet de Sinking Fund Building (qui pourrait se traduire par bâtiment à la tirelire sans fond) en référence aux taxes instaurées par son gouvernement.

Les trois bâtiments sont classés dans le registre des lieux historiques depuis 1976[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

L'architecture du bâtiment est un mélange de style classique italien et du second Empire français. Un fronton à l'entrée principale possède un relief avec le sceau de Louisville et un train à vapeur et l'inscription Progress, 1871. Le bâtiment possède trois niveaux et une cave surélevée. Le bâtiment possède une tour horloge de près de 60 mètres avec mansarde. La tour abrite une cloche de 3 tonnes qui ne sonne plus depuis 1968.

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Theodore Brown, Introduction to Louisville Architecture,‎ 1960
  • (en) William L. Lebovich, America's City Halls,‎ 1984

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « National Register Information System », National Park Service (consulté le 23-03-2008)