Louise du Pierry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierry (homonymie).

Louise du Pierry

Naissance 1746
Nationalité Française
Champs Astronomie
Institutions Sorbonne

Louise du Pierry ou Dupiery (Elisabeth Louise Felicite Pourri de la Madeleine) (1746fl. 1807) est une astronome et professeur française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louise du Pierry étudie l'astronomie avec Joseph Jérôme Lefrançois de Lalande après sa rencontre avec lui en 1779. Elle a été membre de L’Académie de Science de Béziers, succédant à Nicole-Reine Lepaute.

En 1789, elle est la première femme professeur à la Sorbonne avec le Cours d’astronomie ouvert pour les dames et mis à leur portée.

Elle a prédit des éclipses, calculé la durée du jour et de la nuit à la latitude de Béziers et calculé des tables de réfraction en ascension droite et déclinaison. Elle publie son travail en 1799 dans Table alphabétique et analytique des matières contenues dans les 10 tomes du système des connaissances chimiques.

L'année de sa mort est inconnue mais elle est toujours en vie en 1807, année de la mort de Jérôme de Lalande. Celui-ci lui dédie son ouvrage Astronomie des Dames (1790) en y déclarant qu'« elle représente un modèle pour toutes les femmes à cause de ses hautes qualités intellectuelles. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Louise du Pierry » (voir la liste des auteurs)
  • (en) Kirstin Olsen, Chronology of women's history (lire en ligne)
  • Régis Courtin, Suzanne Débarbat et Simone Dumont, Calendrier : astronomes françaises du siècle des lumières à l'ère spatiale 2010,‎ 2010
  • Dumont et Pecker, Lalandiana I. Lettres à Mme du Pierry et au juge Honoré Flaubergues, Paris, Librairie Philosophique J. Vrin,‎ 2007
  • Dumont, Un astronome des Lumières : Jérôme Lalande, Vuibert & Observatoire de Paris,‎ 2007


Voir aussi[modifier | modifier le code]