Louise Lavoye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Anne-Benoîte-Louise Lavoye

Anne-Benoîte-Louise Lavoye est une soprano française, née à Dunkerque le 28 juin 1823, morte à Paris le 10 octobre 1897.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle fait ses études au conservatoire de Lille et obtient le 1er prix de piano à l'âge de 11 ans en 1834, le 1er prix de vocalisation en 1835 et le prix d'honneur de piano en 1836. Elle est admise au Conservatoire royal de musique dans la classe de Laure Cinti-Damoreau. Elle obtient en 1838 le prix d'honneur d'harmonie et enchaîne les prix de chants : 2e prix de chant en 1839, 1er prix de chant en 1840. Elle remporte un premier prix d'opéra-comique en 1842 et fait ses débuts en 1843 à l'Opéra-Comique de Paris dans L'Ambassadrice de Daniel-François-Esprit Auber. Pour Auber et Eugène Scribe, elle crée les rôles de Zerbina dans La Sirène le 26 mars 1844 et Haydée dans Haydée ou Le Secret le 28 décembre 1847.

Elle se distingue par la pureté de son style, la fraîcheur et le charme de sa voix, et par sa virtuosité.[réf. nécessaire] Les rôles les plus difficiles du répertoire lui sont confiés, et elle compte parmi les plus zélés serviteurs de la Salle Favart. Elle fit plusieurs créations, entre autres : La Sirène, Les Mousquetaires de la reine, Actéon, Haydée ou Le Secret, Le Val d'Andorre, Ne touchez pas à la reine.