Louise Blouin Media

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Louise Blouin Media est un groupe de magazines d'arts, de sites web et d'éditions fondé par Louise Blouin[1].

Publications[modifier | modifier le code]

Ce groupe publie notamment le titre Gallery Guide, le magazine Modern Painters, et le mensuel Art+Auction, racheté à LVMH[2].

Le site web "artinfo.com" a été lancé en 2005[3],,[4], renommé en Blouin artinfo. Ce site web a des éditions destinées, outre le marché américain, à la France, à la Grande-Bretagne, à l'Australie, au Canada, à la Chine, à l'Allemagne, à Hong Kong, au Brésil, à l'Inde, et à la Russie [5],[6]. Louise Blouin Media possède également Somogy, une maison d'édition française spécialisée dans les livres d'art, et les bases de données Art Sales Index et Gordon[4].

Le groupe Louise Blouin a connu des défections dans son comité de direction au début des années 2010[7]. Il semble confronté à des différents avec ces anciens dirigeants, selon le New York Post. Il est accusé également, toujours selon le New York Post, de faire appel à des pigistes, en Inde en particulier, et de mettre fin brutalement à ces collaborations sans les rétribuer totalement[8],[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles de journaux[modifier | modifier le code]

  • « Bernard Arnault vend la revue « Art & Auction » », Le Monde,‎ 23 mars 2003 (lire en ligne).
  • (en) Anthony Haden-Guest, « War of Vision on the Web », Financial Times,‎ 29 octobre 2005 (lire en ligne).
  • (en) Kelly Keith, « Blouin in the Wind : CFO Follows CEO Out Artsy LTB Media's Door », New York Post,‎ 18 octobre 2006 (lire en ligne).
  • (en) Rédaction ToI, « Global arts and culture conglomerate opens India chapter », The Times of India,‎ 14 novembre 2012 (lire en ligne).
  • (en) Kelly Keith (1), « More troubles plague art-world media empire of Louise Blouin », New York Post,‎ 9 août 2014 (lire en ligne).
  • (en) Kelly Keith (2), « Writers in India: Art publisher is ‘an international fraud’ », New York Post,‎ 28 août 2014 (lire en ligne).

Sources sur le web[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]