Louis de Monge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Louis de Monge (Comte Pierre Louis de Monge de Franeau) (1890–25 juillet 1977) fut un ingénieur belge. Il est surtout connu comme le concepteur du Bugatti-De Monge 100P.

Pierre Louis de Monge de Franeau

Naissance 1890
Décès 25 juillet 1977
Nationalité Belge

Carrière[modifier | modifier le code]

Pendant la Première Guerre mondiale, de Monge conçut et produit des hélice d'avions, et en vendit environ 40 000 au gouvernement français. Il travailla ensuite avec M. Buscaylet pour produire des avions monoplans de type parasol. Par la suite, il conçut des ailes volantes à deux moteurs, comme les modèles 7.4 et 7.5. Les droits sur ces ailes furent acquis par Dyle et Bacalan qui avaient l'intention de développer des avions transatlantiques sur cette base, mais seuls quelques prototypes, comme le Dyle et Bacalan DB-10, en résultèrent. En 1925, de Monge rejoignit Impéria à Liège en tant qu'ingénieur de recherche en chef. Il créa, entre autres, des suspensions à barre de torsion et des transmissions automatiques. Il quitta Impéria en 1937 pour rejoindre pour Bugatti, pour y concevoir le Bugatti-De Monge 100P. Cet avion fut quasiment terminé en 1940 à Paris, mais, à cause de la Seconde Guerre mondiale, il fut caché dans la campagne française et y resta pendant près de trente ans. Il fut finalement donné au Musée Aéronautique de l'Experimental Aircraft Association à Oshkosh, Wisconsin.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]