Louis Marie Quicherat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Louis Quicherat)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quicherat.

Louis-Marie Quicherat (1799-1884) est un latiniste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Paris le 13 octobre 1799, Louis-Marie Quicherat est le frère aîné de l'historien Jules Quicherat. Il fréquente d'abord le lycée impérial, futur lycée Louis-le-Grand, où il côtoie Eugène Burnouf et Louis Hachette. Reçu à l'École normale supérieure, section "Lettres", en 1819, il est agrégé de l'Université en 1826. Il enseigne pendant longtemps la grammaire et la rhétorique, puis devient directeur de la bibliothèque Sainte-Geneviève. En 1864, il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. Louis-Marie Quicherat meurt le 17 novembre 1884, épuisé par le travail incessant sur les révisions de ses dictionnaires (selon son petit-neveu Émile Chatelain dans la préface de la 20e réédition). Dans cette préface, on loue « l’énergique opiniâtreté de cet érudit, qui donnait au latin seize heures par jour, qui se préoccupait peu des questions étrangères au latin, et dont les facultés engourdies à la fin de sa vie ne pouvaient être réveillées que par une conversation latine ».

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il a réalisé de nombreux manuels scolaires, de musique, de latin et de français. Parmi les nombreux ouvrages qu'il a écrits, les plus célébrés furent les Dictionnaires Latin-Français et Français-Latin qui ont été les ouvrages de référence des latinistes durant l'essentiel du XIXe siècle et le début du XXe siècle.

  • Louis Quicherat, Dictionnaire Français-Latin, Hachette (ISBN 2010041844)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]