Louis Nicolas Victor de Félix d'Ollières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Nicolas Victor de Félix d'Ollières
comte du Muy
Image illustrative de l'article Louis Nicolas Victor de Félix d'Ollières

Surnom Maréchal de Muy
Naissance 23 septembre 1711
à Aix-en-Provence
Décès 10 octobre 1775 (à 64 ans)
à Versailles
Origine Français
Allégeance Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Grade Maréchal de France
Autres fonctions Secrétaire d'État à la Guerre

Liste des ministres français de la Défense

Louis Nicolas Victor de Félix d'Ollières, comte du Muy, comte de Grignan, né à Aix-en-Provence le 23 septembre 1711 et mort à Versailles le 10 octobre 1775[1], est un militaire et homme d'État français.

Issu d'une famille originaire de Provence. Membre de l'Ordre du Saint-Esprit en 1764.

Ancien menin du Dauphin Louis-Ferdinand, il lui était resté si attaché qu'il demanda à être enterré à ses pieds en la cathédrale Saint-Étienne de Sens. Ce trait était bien fait pour plaire à Louis XVI ; aussi Maurepas le fait-il nommer Secrétaire d'État à la Guerre le 5 juin 1774. Il est élevé à la dignité de maréchal de France en 1775.

Biographie[modifier | modifier le code]

Armoiries[modifier | modifier le code]

Figure Blasonnement
Heraldique couronne comte français.svg
Blason fam fr Félix (de) écartelé.svg

Écartelé: aux 1 et 4, de gueules, à la bande d'argent, ch. de trois F de sable (de Félix); aux 2 et 3, de gueules, au lion d'or, à la bande d'azur, brochant sur le lion (Felicis, en Piémont).[2],[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alphéran 1846, T. II: 420.
  2. Johannes Baptist Rietstap, Armorial général : contenant la description des armoiries des familles nobles et patriciennes de l'Europe : précédé d'un dictionnaire des termes du blason, G.B. van Goor,‎ 1861, 1171 p. (lire en ligne), et ses Compléments sur www.euraldic.com
  3. Michel Popoff (préf. Hervé Pinoteau), Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit : d'après l'œuvre du père Anselme et ses continuateurs, Paris, Le Léopard d'or,‎ 1996, 204 p. (ISBN 2-86377-140-X)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. le Tourneur, L’Eloge de M. le maréchal du Muy, Bruxelles: 1778.
  • Roux Alphéran, Les Rues d'Aix ou Recherches historiques sur l'ancienne capitale de provence, Bd. II, S. 433ff. Aix en Provence 1846. online - voir Rue St. Michel

Liens externes[modifier | modifier le code]