Louis Lorimier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Don Louis Lorimier (mars 1748 - 26 juin 1812) est un explorateur canadien-français connu pour être le fondateur de la ville de Cap-Girardeau au Missouri, où il sert en tant que commandant terrestre pour l'Espagne. Il est aussi responsable de la fondation du comté de Cape Girardeau et du comté de Bollinger.

Né dans la paroisse montréalaise de Saint-Étienne, Lorimier vivait à une époque tumultueuse, lorsque la propriété des terres fut rapidement cédée de l'Espagne à la France, puis de l'Espagne aux États-Unis lors de l'achat de la Louisiane en 1803.

Le comté de Cap Girardeau est tout d'abord peuplé par un mélange de réfugiés canadien-français et Shawnee qui étaient venus avec Lorimier depuis Pickawillany. Lorimier avait des liens intimes avec les réfugiés français et Shawnee qui l'aidaient à s'établir dans la région. Son épouse, Charlotte Bougainville, était métisse et était bien peut-être la fille de Louis-Antoine de Bougainville, qui fait la guerre de Sept Ans.

À Pickawillany, Bougainville avait appuyé les Britanniques contre les Américains en menant des raids avec les Indiens de Delaware. En conséquence, George Rogers Clark mena ses propres raids pour exterminer les Indiens. Lorimier s'échappa et partit à l'ouest du Mississippi. Lorsqu'il arriva, les tribus indiennes étaient disparues, présumément en raison des épidémies de petite vérole apportées par les Européens.

Le deuxième comté dans lequel Lorimier joue un rôle crucial est le comté de Bollinger, où il se charge d'accorder des terres à George Frederick Bollinger, sa famille et vingt autres familles allemandes réformées nord-caroliniennes. D'un point de vue juridique, cela était alors interdit, car l'Espagne avait ordonné que seules les familles catholiques puissent s'installer en Nouvelle-Espagne.