Louis Le Breton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Breton.
Un figuier géant(Atlas pittoresque du Voyage au Pôle Sud)
Les navires L'Astrolabe et la Zélée, par Le Breton

Louis Le Breton (1818 Douarnenez - 1866 Paris) est un peintre, graveur et lithographe de marine français.

Après être passé par l'école de médecine de la Marine de Brest, il est pris, en 1837, comme aide-chirurgien à bord de L'Astrolabe par le lointain cousin de son père, Dumont d'Urville, à l'occasion de sa seconde circumnavigation avec les deux vaisseaux L'Astrolabe et la Zélée. Le Breton avait à peine plus de dix huit ans. Doué en dessin, il suit une formation de peintre pendant les premiers mois de l'expédition, auprès d'Ernest Goupil, le peintre officiel du bord. En 1838, la dysenterie fait des victimes au sein des équipages des deux vaisseaux. Goupil, le maître de Louis Le Breton succombe le 4 janvier 1840 à Hobart Town. Dumont d'Urville ayant apprécié les services et le talent de l'apprenti, le charge de prendre la place de dessinateur de l'expédition.

Au retour de cette circumnavigation, Dumont d'Urville obtient, en 1841, pour le jeune artiste une place au bureau des plans et des cartes des archives de la Marine. Ce poste lui laissait le temps de peindre.

Après 1847, Le Breton se consacra exclusivement à la peinture pour la Marine française.

Il meurt en 1866 du choléra à Paris.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Le Breton, témoin des marines du XIXe siècle, éd. Chasse-Marée - Armen, 1993.
  • Dumont-d'Urville, sa vie intime pendant son troisième voyage autour du monde par A. Soudry, G. Téqui, libraire-éditeur, 1886.
  • Marins français à la découverte du monde Étienne Taillemite, Fayard, 2005.

Sur les autres projets Wikimedia :