Louis Jaurès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Jaurès.
Louis Jaurès
Fonctions
Parlementaire français
Député 1924-1928
1924 –
Gouvernement IIIe République
Groupe politique RSSF
Biographie
Date de naissance 18 août 1860
Date de décès 30 octobre 1937
Résidence Seine

Marie Paul Louis Jaurès né le 18 août 1860 à Castres (Tarn), mort le 30 octobre 1937 à Paris est un officier de marine français.

Il est en outre le frère cadet de Jean Jaurès (1859-1914).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après de brillantes études au collège de Castres et à l'École navale, Louis Jaurès participe, en 1888, aux essais du premier sous-marin Le Gymnote.

Capitaine de frégate (Le Galilée), il est envoyé en 1903 au cap Juby pour sauver les marins de la Frasquita — le yacht de Jacques Lebaudy — abandonnés en Afrique par l'industriel Jacques Lebaudy (devenu fou, il s'était proclamé « Empereur du Sahara » sous le nom de Jacques Ier, puis avait abandonné ces cinq marins qui se retrouvèrent captifs dans une forteresse). Il réussit sa mission : les marins sont libérés, sains et saufs.

Il prend ensuite le commandement de La Gloire.

Promu capitaine de vaisseau, il devient le 24 novembre 1910 commandant du cuirassé Liberté. Il sera mis en cause en 1911 lorsque le Liberté est détruit par une explosion accidentelle en rade de Toulon, violemment attaqué par la presse de droite. Il est acquitté à l'unanimité par le Conseil de guerre.

Pendant la Première Guerre mondiale, il est préfet maritime de Cherbourg et reçoit à ce titre, du président des États-Unis, la Distinguished Service Medal.

Vice-amiral, il se lance dans la politique et est élu député républicain-socialiste de Paris.

Louis Jaurès repose au cimetière de Castres, près de sa mère.

Décorations[modifier | modifier le code]

Grand officier de la Légion d'honneur.

Notes et références[modifier | modifier le code]