Louis Jacobs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Louis Jacobs est né le 17 juillet 1920 à Manchester, en Angleterre, après un apprentissage dans l'imprimerie devient rabbin de sa ville en 1948 puis à la célèbre New West London Synagogue de Londres. C'est dans cette ville qu'il obtient un doctorat en histoire avec pour directeur de thèse Siegfried Stein. Il meut le 1er juillet 2006

Il est connu pour avoir apporté une approche évolutionniste de l'origine et de la transmission de la Bible en général et de la Torah en particulier[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rabbin François Garaï, I et J comme Jacobs in Hayom, no 36, été 2010
  • Louis Jacobs et Rivon Krygier (préf. Jonathan Wittenberg), La religion sans déraison Suivi d'un essai de Rivon Krygier, L'homme face à la révélation, Paris, A. Michel, coll. « Présences du judaïsme »,‎ 2011 (ISBN 9782226220448 et 978-2226220448)