Louis Guttman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Louis (Eliyahu) Guttman (en hébreu : לואי גוטמן), né le 10 février 1916 à New York et mort le 25 octobre 1987 à Minneapolis lors d'un congé sabbatique, fut directeur scientifique de l'Institut de recherche sociale appliquée d'Israël (qui fut plus tard rebaptisé Institut Guttman) et professeur d'évaluation sociale et psychologique à l'Université hébraïque de Jérusalem. Né aux États-Unis, Louis Guttman émigra en Palestine avec sa femme Ruth en 1947.

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Louis Guttman reçut sa licence (bachelor of sciences, en 1936) et son master (master of sciences, 1939) à l'Université du Minnesota, obtenant son doctorant en mesures sociale et psychologique en 1942. De 1941 à 1947, Louis Guttman fut professeur de sociologie à l'Université Cornell, et dans le même temps, participant à l'effort de guerre durant la Seconde guerre mondiale, il servit encore comme Consultant expert dans la Branche recherche de l'US Army. Son travail innovant et méthodologique sur les attitudes fut publié dans le 4e volume de The American Soldier.

Recherche et publications[modifier | modifier le code]

Louis Guttman était décrit comme un innovateur brillant qui « voyait la théorie dans la méthode et la méthode dans la théorie », était « éduqué par la haute sophistication dans les mathématiques, la statistique, la sociologie et la psychologie », et quelqu'un qui « produisit une contribution majeure à la création de la politique démocratique dans le nouvel état (d'Israël) » et « était concerné par le bien-être des individus, des groupes et des sociétés » (d'après un hommage posthume de la World Association of Public Opinion Research, en 1988). Son travail a laissé un héritage constitué de développements majeurs dans la théorie et la pratique de l'analyse d'échelle et de facteur, l'échelonnement multidimensionnel et la théorie des facettes. Son travail antérieur en analyse d'échelle a produit ce qui est appelé l'échelle de Guttman.

L. Guttman publia dans de nombreux journaux et livres, incluant 300 pages dans Psychometrika. Nombre de ses articles sont toujours cités dans la littérature scientifique comme pertinents et importants pour les avancées actuelles en statistiques et mathématiques. L'analyse d'échelle, la théorie des facettes et ses traitements mathématiques et philosophiques de l'analyse de facteur se trouvent parmi les parties importantes de son legs scientifique. Ainsi, Louis Guttman fut le premier à démontrer différents théorèmes[Lesquels ?] fondamentaux[réf. nécessaire] en algèbre matricielle, et discuté dans des articles d'Hubert, Meulman et Heiser (2000) et de Takane and Yanai (2005)[réf. souhaitée]. De nombreuses contributions de Guttman ont été incluses dans des solutions informatiques dont Smallest Space Analysis (SSA) et Partial Order Scalogram Analysis (POSAC).

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Louis Guttman fut membre de l'Académie israélienne des sciences et lettres, membre honoraire étranger de l'American Academy of Arts and Sciences et président de la Psychometric Society. Il fut professeur au Center for Advanced Study in the Behavioral Sciences à l'Université Stanford.

Louis Guttman fut lauréat :

En 1971, la revue Science inclut Guttman dans une liste des soixante-deux plus importants contributeurs à la recherche scientifique en sciences sociales depuis le début du XXe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]