Louis Francisque Lélut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Louis Francisque Lélut (15 avril 180425 janvier 1877), médecin français et philosophe, né et mort à Gy en Haute-Saône[1].

Il est connu pour ses ouvrages Du démon de Socrate, spécimen d'une application de la Science psychologique à celle de l'Histoire[2] et L'Amulette de Pascal pour servir à l'histoire des hallucinations[3].

Membre de l'Académie des sciences morales et politiques, section de philosophie (fauteuil 2, 1844), ses recherches portaient sur les maladies mentales et la phrénologie.

On considère que sa Physiologie de la pensée, recherche critique des rapports du corps à l'esprit, datant de 1861, est son œuvre majeure.

Sous le Second Empire, il a été membre du Corps législatif pour la Haute-Saône de 1857 à 1863.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • E. Chauvet, Les médecins-philosophes contemporains. M. Lélut, 1870, Paris, Durand et Pedone-Lauriel
  • R. Semelaigne, Les pionniers de la psychiatrie française, vol. I, 1930, Paris

Lien externe[modifier | modifier le code]