Louis Faurer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Faurer.
Louis Faurer en 1971

Louis Faurer (né le 28 août 1916 à Philadelphie, États-Unis - mort le 2 mars 2001 (à 84 ans) à New York) est un photographe américain qui se rendit célèbre dans les années 1940 et années 1950, par ses photographies prises sur le vif dans les rues, ainsi que par ses photographies de mode.

Il reste cependant peu connu du grand public malgré la reconnaissance de certains de ses contemporains, parmi eux Robert Frank, William Eggleston, et Edward Steichen qui ont intégré son travail aux expositions « In and Out of Focus » (1948) et « The Family of Man » (1955).

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Faurer est indiscutablement l'un des principaux représentants de la photographie américaine de l'après-guerre. Il cherchait ses sujets dans la banalité de la vie quotidienne, et a beaucoup photographié les gens dans les rues de Philadelphie et de New York. Il aimait en particulier travailler à Times Square, un quartier de New York toujours en mouvement, point névralgique des activités de divertissement de la grande métropole, avec ses nombreux cinémas, théâtres et restaurants.

Il grandit à Philadelphie et montre très tôt ses aptitudes pour l'illustration. Il achète son premier appareil photo en 1937. Après quelques jobs comme technicien photographe, Faurer fait son chemin jusqu'à Manhattan et dans le monde de la photographie de la mode. Il se fait rapidement des contacts qui lui seront utiles : Robert Frank, avec qui il partage un laboratoire et studio photographiques, et rapidement également une amitié ; Walker Evans qu'il a longtemps admiré et qui le présente à Alexander Liberman de Vogue. Faurer photographie pendant plus de vingt ans pour des magazines tels que Junior Bazaar, Harper's Bazaar, Vogue, Look, Life, Mademoiselle et Glamour. Il se plaint que son travail à Life comprend beaucoup trop de voyages et démissionne aux débuts des années 1950. La plupart de ses tirages et négatifs de ses travaux de mode ont probablement été jetés car Faurer les stockait avec un ami et au départ de celui-ci a omis de les réclamer.

Sources[modifier | modifier le code]