Louis F. Gottschalk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gottschalk.

Louis F. Gottschalk est un compositeur, chef d'orchestre et producteur de cinéma américain, né Louis Ferdinand Gottschalk à Saint-Louis (Missouri) le 7 octobre 1864, décédé à Los Angeles (Californie) le 15 juillet 1934.

Biographie[modifier | modifier le code]

Petit-neveu du compositeur Louis Moreau Gottschalk (1829-1869), il dirige des opérettes et comédies musicales au théâtre à Broadway entre 1899 et 1917 (dont la création aux États-Unis, en 1907, de l'opérette La Veuve joyeuse de Franz Lehár, ainsi que plusieurs œuvres de Victor Herbert). De plus, il compose la musique de la comédie musicale The Tik-Tok Man of Oz (créée à Los Angeles en 1913), sur un livret de L. Frank Baum, d'après le roman de ce dernier Ozma of Oz (une des suites du roman ayant fait connaître Baum, Le Magicien d'Oz — dont la plus célèbre adaptation au cinéma est de 1939 —).

Louis F. Gottschalk est l'un des membres fondateurs (avec L. Frank Baum et d'autres) de la compagnie de cinéma indépendante The Oz Film Manufacturing Company, destinée à exploiter au cinéma muet les divers romans traitant du pays d'Oz. Plusieurs films seront ainsi coproduits en 1914 par Baum et Gottschalk, ce dernier composant en outre, pour l'occasion, ses premières musiques de films (il est donc l'un des pionniers du genre).

Après la dissolution en 1915 de cette éphémère compagnie de production, Gottschalk continuera à composer occasionnellement pour le cinéma jusqu'en 1929, collaborant notamment avec les réalisateurs D.W. Griffith (en 1921, sur Les Deux Orphelines) et Charlie Chaplin (en 1923, sur L'Opinion publique[1]). Il sera aussi arrangeur musical sur deux films, en 1919 et 1920, scénariste d'un court métrage en 1915 et coréalisateur d'un film en 1919.

Filmographie complète[modifier | modifier le code]

(comme compositeur, sauf mention contraire)

Théâtre[modifier | modifier le code]

(à Broadway, comme directeur musical, sauf mention contraire)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ultérieurement, Chaplin ajoutera à L'Opinion publique — pour sa re-sortie en 1976 — une partition de son cru, évinçant celle de Gottschalk qui ne sera plus crédité au générique.