Louis Dupré (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis Dupré et Dupré.

Louis Dupré

alt=Description de l'image Louis Dupré self-portrait.jpg.
Naissance 1789
Versailles
Décès 1837
Nationalité Drapeau de la France France

Compléments

Élève de Jacques-Louis David

Louis Dupré, né en 1789 à Versailles, décédé en 1837 est un peintre d'Histoire et lithographe français.

Éducation et expositions[modifier | modifier le code]

Après avoir été l'élève de Jacques-Louis David à Paris, Louis Dupré devient pensionnaire à Rome de Jérôme Bonaparte, Roi de Westphalie, et fut nommé peintre officiel de ce prince en 1811.

Il peint Jérôme Bonaparte sauvant un de ses gardes du corps qui était entraîné dans un torrent, un tableau de 8 p. exécuté en Westphalie;

Puis, séjournant à Naples, il peint:

  • Homère au tombeau d'Achille, placé dans les appartements du prince de Salerne;
  • Une bataille où le général Filanghieri est représenté blessé;
  • Une famille composée de onze personnages qui sont dans une barque, le père, aidé de son fils aîné, tient les rames, la mère au gouvernail.

Plus tard, son Camille chassant les Gaulois, tableau de 14 p. sur 15, est acheté par la Maison du Roi (château de Versailles). Ce tableau paraît à l'exposition du Musée Royal en 1824 où figurent également Vue d'Athènes d'après nature et divers costumes faits en Grèce d'après nature, Ali Pacha de Janina à la chasse sur le lac de Butrinto (aquarelle), et les dessins rapportés de son voyage à Athènes et à Constantinople, publiés sous forme de lithographies faites par lui-même et formant une collection de 50 planches. Exposé à ce salon en 1827 Un grec arborant son étendard sur les murs de Salone, un tableau appartenant au prince de Montfort à Rome.

Louis Dupré a exécuté douze dessins qui lui ont été commandés par la Maison du Roi, pour l'ouvrage du sacre de Charles X. Dans ce nombre de portraits en pied du Roi, du Dauphin, des Ducs de Bourbon, d'Orléans, de Grammont, et du Chancelier (visibles au Musée du Louvre[1])

Saint-Médard couronnant la rosière de Salency est un tableau de 12 p. qui lui a été commandé pour l'église de Saint-Médard.

Il fait notamment les portraits de David, statuaire, Granet, François Pouqueville et Rossini.

En 1830, Louis Dupré envoya de Rome un tableau représentant une scène du Déluge qui a été exposé à l'Institut.

Il obtient une médaille d'or au salon de 1824.

Lithographies[modifier | modifier le code]


Œuvres[modifier | modifier le code]

Camille sauve Rome des Gaulois, huile sur toile, 1823. Musée des beaux-arts de Bernay (Eure)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Dictionnaire des artistes de l'École Française au XIXe siècle. Vergne, Éditeur, Paris 1831, p. 457

Notes[modifier | modifier le code]