Louis Claude Noisette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Noisette (homonymie).

Louis Claude Noisette (2 novembre 1772 à Châtillon; † 9 janvier 1849) est un botaniste et agronome français, fils de Joseph Noisette, jardinier du comte de Provence, futur Louis XVIII.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après son court passage dans l'infanterie, il devient, en 1795, jardinier au Val-de-Grâce mais son poste est supprimé vers 1798.

Pendant quelques années, il accumule un peu d’argent pour fonder en 1806, avec ses frères, un établissement botanique, afin de collectionner toutes les plantes remarquables de l’époque. Il y possédait notamment une riche collection de roses.

Claude Antoine Thory (1759-1827) a nommé Rosa x noisettiana, ou rosier de Noisette, l'hybride qu'il a créé à partir des graines envoyées par son frère. Philippe Noisette, qui avait reçu du gouvernement une mission pour l'Amérique, s'était établi en Caroline du Sud et avait donné au planteur John Champney un plant de Old Blush envoyé par son frère. Celui-ci a fécondé un Rosa moschata et obtenu Champney Rose, et c'est à partir des semis de ses graines envoyées par son frère que Louis Noisette obtint Blush Noisette, le premier rosier Noisette.

Louis Claude Noisette devient alors célèbre dans toute l’Europe. En Autriche, le prince Nicolas II Esterházy fait appel à lui pour la plantation de ses vastes domaines.

On doit également à Noisette l’introduction et la première culture en France d’un grand nombre de plantes rares d’Amérique et des Indes. Pour ces raisons, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur le 8 mai 1840.

Noisettia est un genre de petites plantes à fleurs, originaires d’Amérique tropicale de la famille des Violacées, qui lui est dédié.

Il décède en 1849 sans enfant. Ses deux frères, également jardiniers et qui ont laissé une descendance, sont Philippe (né en 1775 à Paris et décédé en 1835 à Charleston, Caroline du Sud) et Antoine (né à Torcy en 1778 et décédé à Nantes en 1858). Ce dernier dirigea le jardin des Plantes de Nantes.

Dans le Potager du roi du château de Versailles, un des jardins porte le nom de Louis Noisette en hommage au grand jardinier.

Publications[modifier | modifier le code]

Louis Claude Noisette a consigné dans plusieurs ouvrages ses connaissances sur le jardinage et la botanique.

  • Le jardin fruitier, 1813,
  • Manuel complet du jardinier maraîcher, pépiniériste, botaniste fleuriste et paysagiste, 1825-1827,
  • Manuel du jardinier des primeurs, ou l’art de forcer les plantes à donner leurs fruits ou leurs fleurs dans toutes les saisons, 1832,
  • Annuaire populaire de la France, 1841.

Depuis 1817, il fournit des notes et des articles au Bon jardinier, au Dictionnaire d’agriculture de François de Neufchâteau (1827), aux Annales de flore et de pomone, etc.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Nois. est l’abréviation botanique officielle de Louis Claude Noisette.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI