Louis Chéron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chéron.

Louis Chéron

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Le prophète Agabus prédisant à saint Paul ses souffrances à Jérusalem par Chéron, v. 1700, chapelle Notre-Dame de Guadalupe, Notre-Dame de Paris.

Naissance 2 septembre 1660
Paris
Décès 26 mai 1725
Londres
Activités Peintre
Maîtres Henri Chéron
Récompenses Prix de Rome 1667

Louis Chéron, né à Paris le 2 septembre 1660 et mort à Londres le 26 mai 1725, est un peintre, illustrateur, graveur et professeur d’art français naturalisé britannique en 1710.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chéron est né dans une famille protestante française d’artistes : son père est le miniaturiste et graveur Henri Chéron et sa sœur ainée la peintre et graveuse Élisabeth-Sophie Chéron[1].

Formé par son père puis à l’Académie royale, il obtient un premier prix de Rome en peinture par deux fois : en 1676, sur le thème Bannissement du Paradis Terrestre, et en 1678, sur le thème Punition d’Adam et d’Ève. Il séjourne à Rome à la villa Médicis en 1676[2] et étudie Raphaël et Giulio Romano.

De retour en France, il remporta plusieurs commissions, mais les persécutions suivant la révocation de l’édit de Nantes en 1685 le décidèrent, peut-être sur les encouragements du duc Ralph de Montagu, qui deviendra par la suite un de ses clients, à émigrer. En 1693, son nom apparait dans les registres de la congrégation huguenote londonienne de Savoy Chapel. En 1710, il prend la nationalité britannique et travaille sur les maisons Montague (1706-1712), Burghley et Chatsworth. Il est au nombre des cinq artistes qui soumirent des dessins pour le dôme de la cathédrale Saint-Paul.

On lui doit également des gravures en collaboration avec James Thornhill. En 1718, il quitte, avec John Vanderbank, la Great Queen Street Academy de Godfrey Kneller, où tous deux enseignaient, pour former leur propre St. Martin’s Lane Academy.

À sa mort, il est inhumé à l'église Saint-Paul de Covent Garden.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Œuvres dans les musées[modifier | modifier le code]