Louis Brody

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brody.

Louis Brody[1] (né M'bebe Mpessa[2]) le 15 février 1892 à Douala, Kamerun[3]; mort le 11 février 1952 à Berlin, Allemagne de l'Ouest) était un acteur, musicien et lutteur[4] allemand d'origine camerounaise. Commencée dans les années 1910, sa carrière se poursuivit jusqu'à sa mort en 1952 malgré le régime nazi. Il tourna entre autres avec Fritz Lang et Robert Wiene, et il fut amené à jouer dans des films de propagande nazie comme Le Juif Süss[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Brody fut l'acteur noir le plus connu en Allemagne, et dans un cinéma avide d'exotisme, il joua aussi bien des Africains que des Chinois ou des Indiens, contraint de représenter des stéréotypes[6].

Pendant la période nazie, bien que les Noirs couraient le risque d'être tués ou stérilisés, Louis Brody figurait sur une liste de comédiens "approuvés" par la Reichfilmkammer et fut contraint de jouer dans des films de propagande (une vingtaine entre 1933 et 1945).

En mai 1918, Louis Brody fut un des membres fondateurs de l'Afrikanischer Hilfsverein, l'une des premières associations d'immigrants à s'être créée en Allemagne[7].

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Louis Brody dans la littérature[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. On trouve aussi Lewis ou Lovis à la place de Louis. Filmportal.de : Louis Brody in Babelsberg : http://www.filmportal.de/thema/louis-brody-in-babelsberg
  2. Les Nazis l'enregistrèrent sous le nom de Ludwig Mpessa : The Concise Cinegraph: Encyclopaedia of German Cinema, Hans Michael Bock et Tim Bergfelder : http://books.google.fr/books?id=z7gFT_Duq1cC&pg=PA64&dq=%22louis+brody%22&hl=fr&sa=X&ei=ms8QUuKbDaeI7AbUtIAo&ved=0CDkQ6AEwBQ#v=onepage&q=%22louis%20brody%22&f=false
  3. Le Kamerun était une colonie allemande en Afrique de 1884 à 1916.
  4. Hitler's Black Victims: The Historical Experiences of Afro-Germans, European Blacks, Africans, and African Americans in the Nazi Era, Clarence Lusane, Routledge Chapman & Hall, 2003, ISBN 0415932955
  5. Nazisme et Barbarie, Lionel Richard, Éditions Complexe, Collection Questions à l'Histoire, ISBN 2804800741, page 249 : http://books.google.fr/books?id=Tzb6zl86W7IC&pg=PA249&lpg=PA249&dq=%22louis+brody%22&source=bl&ots=WnpsdFxBcp&sig=WttC59Rt8XDUVgZvFOk9B9Kbfkc&hl=fr&sa=X&ei=l8sQUrwqgqvsBrmVgLAL&redir_esc=y#v=onepage&q=%22louis%20brody%22&f=false
  6. The Human Tradition in Modern Africa, Dennis D. Cordell : http://books.google.fr/books?id=3WqKbRSk7S8C&pg=PA166&dq=%22louis+brody%22&hl=fr&sa=X&ei=y9wQUqGQK5ODhQevpoHoAw&ved=0CEcQ6AEwCQ#v=onepage&q=%22louis%20brody%22&f=false
  7. The Concise Cinegraph: Encyclopaedia of German Cinema, Hans Michael Bock et Tim Bergfelder, Berghahn Books, 2009, ISBN 1571816550, page 64 : http://books.google.fr/books?id=z7gFT_Duq1cC&pg=PA64&dq=%22louis+brody%22&hl=fr&sa=X&ei=ms8QUuKbDaeI7AbUtIAo&ved=0CDkQ6AEwBQ#v=onepage&q=%22louis%20brody%22&f=false
  8. http://books.google.fr/books?id=_CizJoRda_EC&pg=PT122&dq=%22louis+brody%22&hl=fr&sa=X&ei=ussQUp_kDaSq7Qa_qIGgCg&redir_esc=y#v=onepage&q=%22louis%20brody%22&f=false
  9. http://books.google.fr/books?id=60Tbb_5lnTMC&pg=PT53&lpg=PT53&dq=%22louis+brody%22&source=bl&ots=UG7Sjjgi-g&sig=fKvvpEiAX0EDHP4hJa6UcOxia8c&hl=fr&sa=X&ei=l8sQUrwqgqvsBrmVgLAL&redir_esc=y#v=onepage&q=%22louis%20brody%22&f=false

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources de la traduction[modifier | modifier le code]