Louis Boutet de Monvel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boutet de Monvel.

Louis Boutet de Monvel, né le 22 juin 1941, est un mathématicien français spécialiste d'analyse fonctionnelle.

Après sa thèse, dirigée par Laurent Schwartz, Boutet de Monvel est devenu professeur à l'université Pierre-et-Marie-Curie.

Il a développé un calcul sur les opérateurs pseudodifférentiels pour les problèmes de valeurs au bord (sur des variétés à bord)[1].

Il a aussi travaillé sur les opérateurs de Toeplitz (en)[2] (un analogue en dimension infinie des matrices de Toeplitz), qui possèdent un calcul symbolique (dans une certaine C*-algèbre) analogue à celui des opérateurs pseudodifférentiels. Ils sont utilisés dans la quantification par déformation[3], sur laquelle portent également les recherches de Monvel[4].

Boutet de Monvel a été lauréat du Prix fondé par l'État (2003) et de la médaille Émile Picard (2007) de l'Académie des sciences.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Boutet de Monvel, Boundary problems for pseudodifferential operators, Acta Mathematica, vol. 126, 1971, p. 11-51
  2. (en) Louis Boutet de Monvel et Victor Guillemin (en), The spectral theory of Toeplitz Operators, Princeton University Press, 1981
  3. Introduite en 1978 par F. Bayen, M. Flato, C. Frønsdal, A. Lichnerowicz et D. Sternheimer, par analogie avec la correspondance entre crochet de Poisson et commutateurs dans le passage de la mécanique classique à la mécanique quantique par Paul Dirac
  4. Son livre sur les opérateurs de Toeplitz et les algèbres de déformation est - en 2009 - en préparation.

Liens externes[modifier | modifier le code]