Louis Blanc (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Blanc
Une rame MF 88 de la ligne 7 bis à côté d'une rame MF 77 de la ligne 7.
Une rame MF 88 de la ligne 7 bis à côté d'une rame MF 77 de la ligne 7.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 10e
Coordonnées
géographiques
48° 52′ 52″ N 2° 21′ 53″ E / 48.88113744522, 2.364839315414448° 52′ 52″ Nord 2° 21′ 53″ Est / 48.88113744522, 2.3648393154144  

Géolocalisation sur la carte : 10e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 10e arrondissement de Paris)
Louis Blanc

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Louis Blanc
Caractéristiques
Zone 1
Transit annuel 2 489 483 (2013)
Historique
Mise en service 23 novembre 1910
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 22-10
Ligne(s) (M)(7)(7bis)
Correspondances
Bus (BUS) RATP 26 46 54
Noctilien (N) N13 N41 N42 N45
(7)
Précédent Stalingrad Château-Landon Suivant
(7bis)
Précédent Terminus Jaurès Suivant

Louis Blanc est une station des lignes 7 et 7 bis du métro de Paris située dans le 10e arrondissement.

La station[modifier | modifier le code]

La station est ouverte en 1911 ; en 1967, la ligne 7, qui comportait deux embranchements, l'un vers Porte de la Villette, l'autre vers Pré Saint-Gervais, est divisée en 2 lignes exploitées indépendamment : la ligne 7, et la nouvelle ligne 7 bis.

Le nom de la station rend hommage à l’homme politique Louis Blanc (1811-1882), qui publia des ouvrages doctrinaires comme Organisation du travail, Histoire de dix ans ; ces œuvres sont fondatrices du Parti socialiste. Membre du Gouvernement provisoire de 1848, Louis Blanc s’exila à Londres pendant le Second Empire de 1848 à 1870. Élu à l’Assemblée nationale en 1870, il condamna la Commune.

L'accès à la station dessiné en 1900 par l'architecte Hector Guimard pour la Compagnie générale du Métropolitain de Paris est inscrit monument historique depuis le 29 mai 1978[1]

En 2011, 2 523 039 voyageurs sont entrés à cette station[2]. Elle a vu entrer 2 489 483 voyageurs en 2013 ce qui la place à la 222e position des stations de métro pour sa fréquentation[3].

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station est desservie par les lignes 26, 46 et 54 du réseau de bus RATP, et, la nuit, par les lignes N13, N41, N42 et N45 du réseau Noctilien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no PA00086511 », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. Entrants annuels provenant de l'extérieur de la station (voie publique, correspondances bus, réseau SNCF, etc.), sur le site data.ratp.fr. Consulté le 5 novembre 2012.
  3. Trafic annuel entrant par station (2013), sur le site data.ratp.fr, consulté le 31 août 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]