Louis Bertrand (saint)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis Bertrand.
Louis Bertrand
Image illustrative de l'article Louis Bertrand (saint)
Louis Bertrand par Zurbaran
Missionnaire
Naissance 1er janvier 1526
Valence (Espagne)
Décès 9 octobre 1581  (à 55 ans)
Valence (Espagne)
Nationalité Flag of Spain.svg Espagnole
Béatification 19 juin 1608 Rome
par Paul V
Canonisation 12 avril 1671 Rome
par Clément X
Vénéré par l'Église catholique romaine
Fête 9 octobre
Attributs Le vêtement dominicain, la coupe, le crucifix
Saint patron de la Colombie

Louis Bertrand, en espagnol Luis Beltrán (9 octobre 1581), est un missionnaire espagnol, de l'ordre des Dominicains.

Vie[modifier | modifier le code]

Louis Bertrand est né à Valence (Espagne), le 1er janvier 1526, fils de Luis Beltrán et d'Ángela Eixarch. Il fut baptisé sur les mêmes fonts baptismaux que saint Vincent Ferrier. Le jeune homme ressentit très tôt sa vocation, et prit l'habit dominicain le 26 août 1544.

Ordonné prêtre en 1547, il devint maître des novices au couvent de Llombai. Il avait « Douceur de mère, autorité de père[1] ».

En 1562, il partit avec deux autres frères pour l'Amérique, afin d'évangéliser les indigènes de Colombie[2].

Là, il déploya une intense activité apostolique, baptisant de très nombreux indiens. Dans son procès en canonisation, il a été raconté qu'il avait le don des langues, pouvant ainsi se faire comprendre des populations locales, et qu'il avait aussi échappé à de nombreuses tentatives d'assassinat[3].

Louis Bertrand rentra en Espagne en 1569 où il continua à œuvrer pour son ordre. Il fut le conseiller privilégié de l'évêque Juan de Ribera. Il mourut le 9 octobre 1581 à Valence (Espagne).

Vénération[modifier | modifier le code]

Représentation - Iconographie[modifier | modifier le code]

La maison natale de Louis Bertrand

Louis Bertrand est représenté en habit dominicain, portant une coupe d'où sort un serpent[4].

Il a été peint par Zurbaran et par Giovanni Battista Piazzetta.

Sources - Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tout ou partie de cet article est issu d'une traduction d'un article de la Catholic Encyclopedia, encyclopédie catholique dont le contenu est dans le domaine public.
  • La vie de Saint Louis Bertrand - Wilberforce - 1882
  • Histoire des hommes illustres de l'Ordre de Saint Dominique - Touron - Paris - 1747
  • Les Dominicains en Amérique - Roze - Paris - 1878

Notes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. selon ses propres dires
  2. appelée Nouvelle Grenade
  3. Menacé par un homme qui voulait le tuer à coup de fusil, celui-ci se transforma en un crucifix
  4. en référence à une tentative d'empoisonnement qu'il aurait subie