Louis Aimé Japy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Japy (homonymie).

Louis Aimé Japy

Naissance
Berne (commune de Seloncourt, Doubs)
Décès
Paris
Nationalité Drapeau de France Français
Activités Peintre
Maîtres François-Louis Français, Jean-Baptiste Corot et Paul Lecomte.
Mouvement artistique École de Barbizon
Récompenses Médaille d'argent aux Exposition universelle de Paris de 1889 et 1900
Chevalier de la Légion d'honneur

Louis Aimé Japy, né le à Berne (commune de Seloncourt, Doubs) et mort le à Paris[1], est un peintre français de l'École de Barbizon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Ne souhaitant pas poursuivre dans l'industrie familiale, Louis Aimé Japy se livre entièrement à sa passion, la peinture de paysage. Il est l'élève de François-Louis Français, de Jean-Baptiste Corot et de Paul Lecomte. On lui doit une série de paysages de Franche-Comté[2], mais également des régions de la Bretagne, de la Picardie et de l'Oise.

Il débute au Salon en 1864 et y exposera jusqu'au début de la Première Guerre mondiale. Il obtient une médaille au Salon de 1870, une médaille de seconde classe au Salon de 1873 et devient sociétaire du Salon des artistes français en 1883. Japy expose Le retour du troupeau au Salon de 1885. Il effectue un voyage en Italie, dont il rapporte quelques tableaux.

Louis Aimé Japy reçoit les insignes de chevalier de la Légion d'honneur en 1906.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit[8]
  • L. Harembourg, Les peintres paysagistes Français du XIXe siècle
  • Léon Sahler, Le peintre Louis Japy, Société Anonyme d'Imprimerie Montbéliardaise, Montbéliard, 1919, 15 p.
  • Gérald Schurr, 1820-1920, les petits maîtres de la peinture : valeur de demain, vol. 2, Les Éditions de l'Amateur, Paris, 1975-1989, p. 34-35 (ISBN 2-8591-7022-7)

Archives[modifier | modifier le code]

  • Emmanuelle Roy, Le peintre Louis-Aimé Japy (1839-1916). Vie et œuvre, mémoire de maîtrise, Université Bordeaux III, 1989

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]