Louis-Zéphirin Moreau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moreau et Saint Louis (homonymie).
Louis-Zéphirin Moreau

Le bienheureux Louis-Zéphirin Moreau (1er avril 1824, Bécancour, Bas-Canada - 24 mai 1901 à Saint-Hyacinthe, Québec, Canada) était l'évêque catholique du diocèse de Saint-Hyacinthe[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Bécancour, au Québec, il fait ses études aux séminaire de Nicolet. Sa famille est modeste et il est le cinquième de douze enfants.

En raison de sa santé fragile, sa candidature au sacerdoce est d'abord refusée par Mgr Signay, mais l'évêque Ignace Bourget le confie à Mgr Jean-Charles Prince à Saint-Hyacinthe après avoir reçu une lettre de recommandation du curé de Bécancour. Après avoir complété ses études théologiques à Montréal, il est ordonné prêtre le 19 décembre1846.

Moreau est curé à la cathédrale de son diocèse de 1854 à 1860 puis de 1869 à 1876. Il sert aussi à titre de vicaire général et de procureur diocésain. Nommé évêque par Pie IX le 19 novembre 1875, il reçoit son ordination épiscopale le 16 janvier 1876. Il succède à Mgr Charles Larocque.

Mgr Moreau a fondé la communauté des sœurs de Saint-Joseph avec la Vénérable Élisabeth Bergeron. Les sœurs de Sainte Marthe sont également fondées sous son épiscopat, tout comme l'Union Saint-Joseph, qui a présidé à la création de la caisse Desjardins.

Il est bien aimé des fidèles catholiques, qui le surnomment le « bon Mgr Moreau ». Il célèbre sa cinquantième année de sacerdoce en janvier 1901. Décédé le 24 mai 1901 à l'âge de 77 ans, il fut bientôt considéré comme un saint. Mgr Bruchési prononce l'éloge de ses funérailles.

Son intervention a permis la création du diocèse de Joliette en 1904. Des guérisons lui sont attribuées, puis la démarche pour sa béatification débute en 1924. L'évêque a été déclaré vénérable par le pape Paul VI le 13 mai 1973.

Il a été béatifié par Jean-Paul II le 10 mai 1987. Son tombeau est dans la cathédrale de Saint-Hyacinthe, et une statue en son honneur a été érigée devant l'évêché.

Le 24 mai 2001, les évêques Jacques Berthelet, André Gaumond, François Lapierre et Louis Langevin célèbrent le centième anniversaire de son décès.

Devise[modifier | modifier le code]

  • « Je puis tout en Celui qui me fortifie » (Phl 4:13)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. MOREAU, LOUIS-ZÉPHIRIN, Dictionnaire biographique du Canada en ligne, consulté le 18 décembre 2012.