Louis-Désiré-Joseph Donvé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Louis-Désiré-Joseph Donvé, né à Lille le 6 janvier 1760 et mort dans le même ville le 3 décembre 1802, est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence ses études dans l'atelier de Jean-Baptiste Dusillon avant d'être admis à l'école de dessin de Lille où il obtient une médaille. Vers 1780, il se rend à Paris pour suivre l'enseignement de Jean-Baptiste Greuze dont il deviendra l'intime. En 1785, il est agréé par l'Académie des Arts de Lille. En 1794, il épouse Julie Telliez dont il a un fils l'année suivante. Son style, très proche de celui de son maître, et ses talents de portraitiste lui confèrent une grande réputation, notamment à Lille où il expose régulièrement au Salon. Ami de Greuze, il lui a plusieurs fois servi de modèle, notamment pour le fils prodigue dans La malédiction paternelle[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jules Houdoy, L'académie des Arts de Lille in Études artistiques, Paris, 1877, pages 111 à 113

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :