Louis-Amédée de Savoie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis-Amédée de Savoie

Louis-Amédée-Joseph-Marie-Ferdinand-François de Savoie-Aoste, duc des Abruzzes (italien : Luigi Amedeo Giuseppe Maria Ferdinando Francesco di Savoia-Aosta, duca degli Abruzzi), né le à Madrid et mort le à Mogadiscio (Somalie), est un prince, alpiniste, marin et explorateur polaire italien qui a réalisé la première ascension du mont Saint Elias en 1897. Il a également servi comme amiral pendant la Première Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Amédée de Savoie, éphémère roi d'Espagne (1870-1873), le duc des Abruzzes découvre la montagne à Ceresole Reale en 1892 et s'initie à l'escalade l'année suivante. Au cours de l'année 1894, il est admis au sein de l'Alpine Club. Louis-Amédée de Savoie effectue deux fois la circumnavigation du globe terrestre (de 1894 à 1897 et de 1902 à 1904). Il participe à une expédition au Pôle Nord (1899-1900), au cours de laquelle le , il atteint la latitude arctique maximale (86° 33' 49") et doit être amputé de deux doigts gelés[1]. En 1906, il explore le massif du Rwenzori, en Ouganda, et gravit quatorze sommets. Il participe en 1909 à l'expédition au K2, au Pakistan, mais faute de moyens se tourne vers le Chogolisa, échouant à 150 mètres du sommet mais établissant un nouveau record d'altitude. Cette entreprise marque la fin de la carrière alpine du duc des Abruzzes, qui part ensuite à la découverte de la Somalie de 1918 jusqu'à sa mort.

Ascensions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jules Rouch, Le Pôle Nord, Flammarion, 1923, p.190