Louie Louie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louie.

Louie Louie

Single de Richard Berry
Face A You Are My Sunshine
Enregistré Avril 1957
Durée 2:20
Genre R&B, rock
Format Vinyl
Auteur-compositeur Richard Berry
Label Flip

Singles de Richard Berry

Louie Louie est une chanson de rhythm and blues composée par Richard Berry en 1956, devenue l'un des plus grands classiques de l'histoire du rock.

Histoire[modifier | modifier le code]

Richard Berry & The Pharaohs enregistrent la chanson en avril 1957 pour le label Flip sur un rythme calypso, pour une simple face B de You Are My Sunshine. La chanson raconte l'histoire d'un marin jamaïcain qui explique à un barman nommé Louie qu'il doit retrouver sa fiancée.

Passé pourtant plutôt inaperçu, le morceau commence à être repris au début des années 1960 par d'obscurs groupes des États du nord-ouest, comme Rockin' Robin Roberts & The Fabulous Wailers, ou Paul Revere & The Raiders de Portland. Les Kingsmen, originaires de la même ville, le reprennent en avril 1963, avec un arrangement primaire. Le titre sort chez Wand en mai et obtient la 2e place au Billboard Hot 100 américain, bloqué vers le sommet par Sœur Sourire, qui s'y est installée pendant quatre semaines, avec sa chanson Dominique. Certains voient, dans la version des Kingsmen, l'acte fondateur du style garage rock. Le chanteur Jack Ely, qui n'a pas bien compris les paroles, marmonne sur certains passages, ce qui fait croire aux autorités qu'il s'agit d'obscénités, et plusieurs radios censurent le disque. La chanson fait même fait l'objet d'une enquête du FBI en 1964 pour déterminer si les paroles ne sont pas secrètement obscènes[1],[2],[3].

Cette chanson est devenue un classique et une sorte de passage obligé pour tous les guitaristes de rock. Elle a été tellement reprise qu'en 1993, on en recensait 1200 versions différentes. Des livres et des disques entiers lui sont consacrés, et un concert a été organisé pour fêter ses quarante ans, quelques jours seulement après le décès de Richard Berry.

Cette chanson a aussi servi de base pour Psyché Rock qui devint par la suite la base du remix pour générique de la série américaine Futurama de Matt Groening, qui est un fan de Louie Louie. La chanson apparaît également dans le film Coupe de Ville, une comédie dramatique de 1990 réalisée par Joe Roth, dans laquelle elle constitue un élément récurrent.

Elle est redevenue culte mais aussi synonyme de Toge-Parties estudiantines avec le film American College (1978) et apparait dans plusieurs autres film ayant repris ce genre (Old School...).

Quelques artistes ayant repris Louie Louie[modifier | modifier le code]

  • Il a été repris en français en 1964 par Les Players sous le titre de Si c'était elle ainsi que par le groupe québécois Les Zéniths.

Chansons inspirées de Louie Louie[modifier | modifier le code]

De nombreux titres ont repris le riff de Louie Louie. Les exemples les plus célèbres incluent :

Toutefois, le riff a l'originalité, étant donné le nombre incalculable de chansons utilisant cette progression d'accords, de jouer le mi en mineur, alors qu'il est beaucoup plus fréquent, dans une chanson en La-Ré-Mi (A-D-E), d'exécuter le mi en majeur, ce qui donne à la suite d'accords un ton plus joyeux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Daniel Nasaw, « The FBI files of the rich and famous », BBC News, 10 février 2012.
  2. (en) Nicholas Redfern, Celebrity Secrets : Government Files on the Rich and Famous, New York, Paraview Pocket Books,‎ 2007, 272 p. (ISBN 1-4165-2866-0), « The Kingsmen », p. 87–94.
  3. (en) « Louie Louie (The Song) », FBI Records: The Vault.
  4. Second Hands Songs
  5. http://www.myspace.com/cocoschellcom

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dave Marsh, Louie Louie : The History and Mythology of the World's Most Famous Rock 'n' Roll Song, University of Michigan Press,‎ 2004
  • (en) Dick Peterson. Louie Louie Me Gotta Go Now. AuthorHouse, 2005, puis Thalian Press, 2006. ISBN 1-4208-5610-3

Lien externe[modifier | modifier le code]