Louie Giglio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louie et Giglio.
Louie Giglio à Tokyo, 13 octobre 2008

Louie Giglio est un pasteur baptiste américain né en 1958. Il a suscité le mouvement de conférences "Passion" pour les étudiants. Il a aussi créé pour soutenir son action le label de production musicale "Sixsteps Records". Il vit aux États-Unis

Biographie[modifier | modifier le code]

Louie Giglio est né en 1958 et a grandi dans un foyer chrétien à Atlanta (Géorgie). Une nuit, à 2 heures du matin, il décida d’orienter toute sa vie vers Dieu. Il fit des études de théologie au séminaire de la Convention baptiste du Sud à Fort Worth (Texas).

Il est à l’initiative du mouvement de conférences "Passion". Ces conférences ont pour objectif de rendre plus vivante la foi les jeunes. C’est en janvier 1997 qu’a eu lieu la première conférence de ce type. A destination des jeunes, elle a réuni deux milles étudiants en université pendant quatre jours à Austin (Texas). S’en sont suivies de nombreuses conférences aux États-Unis et dans le reste du monde (Kampala, Paris...).

Il met à disposition des jeunes des outils de communication qui leur sont adaptés  : thèmes destinés aux jeunes, interventions de prédicateurs, temps de louange avec des artistes chrétiens... Pour soutenir ce mouvement de conférences, Louie Giglio a notamment créé le label de production musicale à but non lucratif « Sixsteps Records »[1]. Il rassemble des artistes chrétiens comme le David Crowder Band[2], Chris Tomlin[3], Matt Redman et Charlie Hall[4]. C’est ce label qui produit donc les albums live des "conférences Passion".

Le verset qui habite toute sa vie est le suivant « Oui, dans le sentier de tes jugements, nous t'attendions, Yahvé, à Ton Nom et à Ta mémoire va le désir de l'âme » Isaïe, 26.8 (de la Bible de Jérusalem).

Bibliographie en Français[modifier | modifier le code]

Deux de ses livres ont été traduits en français :

  • Ma petite place dans la Grande Histoire, 2008, Editions Première Partie[5]
  • L'Adoration, une aspiration des profondeurs, 2008, Editions Première Partie[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]