Lotus 23

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lotus 23
Lotus 23

Marque Lotus
Années de production 1962 - 1964
Production 131 exemplaires
Classe Voiture de piste et d'endurance
Moteur et transmission
Moteur(s) Ford Cosworth 109E 1 097 cm³, 103 ch, carburateurs Weber DCOE 40
Transmission Renault Dauphine ou Hewland, aux roues arrières
Poids et performances
Poids à vide 400 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Châssis tubulaire et caisse en fibre de verre
Dimensions
Longueur 3 556 mm
Largeur 1 511 mm
Hauteur 685 mm
Chronologie des modèles
Précédent Lotus 17 Aucun en petites cylindrées Suivant

La Lotus 23 est une voiture de piste conçue par le constructeur britannique Lotus en 1962 pour les courses d'endurance avec moteurs de faibles cylindrées.

Poste de pilotage d'une Lotus 23B de 1962.

Il s'agit d'une « barquette » dont le châssis est dérivé de celui des Lotus 22 de Formule Junior. Le moteur est donc derrière le pilote. Si le châssis, élargi pour recevoir deux sièges, est différent de celui de la 22, les trains roulants et suspensions sont identiques. Malgré la possibilité de deux places, la 23 est conçue pour le seul conducteur.

La voiture est propulsée par des moteurs dérivés des blocs Ford de 750 à 1 300 cm³, puis du Twin Cam 1 500 cm³ de la Lotus Elan dans la version 23B. Une version 23C fut produite, essentiellement pour le marché américain et pour accepter des moteurs de plus grosses cylindrées.

En course, l'équipe Lotus utilise un dérivé du bloc Lotus TwinCam dont la cylindrée était abaissée à 1 000 cm³ ainsi qu'un moteur Coventry Climax FWMC de seulement 750 cm³.

La Lotus 23 fait un début tonitruant au Nürburgring en 1962, écrasant la concurrence avec Jim Clark au volant, mais victime d'une panne, il sort de route avant la fin de la course. La 23 fut engagée aux 24 Heures du Mans 1962 mais fut jugée non conforme sur des points de détails (du moins aux yeux du Team Lotus). Colin Chapman décida de ne plus jamais revenir aux 24 Heures du Mans. La 23 continua sa carrière en gagnant de nombreuses épreuves d'endurance sur tous les circuits du monde.

Aujourd'hui, la 23 reste une référence pour les courses de véhicules de collection. Un dérivé routier est en fabrication, ainsi que de belles répliques aux États-Unis.

Une Lotus 23B sur circuit