Lothar Kreyssig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lothar Kreyssig (30 octobre 1898, Flöha (Saxe) - 6 juillet 1986, Bergisch Gladbach) était un juge allemand, qui a exercé cette profession entre 1926 et 1942. Il est surtout réputé pour avoir été le seul magistrat à s'être opposé à la campagne d'extermination des personnes handicapées menées par les nazis, ce qui lui a coûté son poste. Après-guerre, il exerce la profession d'avocat dans la zone d'occupation soviétique puis se consacre à des activités humanitaires favorisant la réconciliation entre l'Allemagne de l'Est et l'Allemagne de l'Ouest et il occupe d'importantes responsabilités au sein de l'église protestante.

Reconnu comme résistant allemand au nazisme, il décède en 1986 : plusieurs rues, lieux publics ou monuments sont dédiés à sa mémoire.

Premières années[modifier | modifier le code]

Lothar Kreyssig est né à Flöha, en Saxe : son père est homme d'affaires et négociant en grains. Après ses études primaires, puis secondaires au Gymnasium de Chemnitz, il s'engage volontairement dans l'armée en 1916, au cours de la Première Guerre mondiale. Pendant ses deux années de service, il combat successivement en France, dans les Balkans et en Serbie. Après la guerre, entre 1919 et 1922, il étudie le droit à Leipzig où il obtient son doctorat en 1923 ; il rejoint le tribunal régional de Chemnitz en 1926 et y devient juge en 1928.

Sous le nazisme[modifier | modifier le code]

Après guerre[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Gerechtigkeit für David. Gottes Gericht und Gnade über dem Ahnen Jesu Christi. Nach dem 2. Buch Samuelis, 1949
  • (en) Appeal to found the Action for Reconciliation Action for Reconciliation Service for Peace, official website. Berlin 1958. Retrieved March 13, 2010
  • (de) Konrad Weiss, Lothar Kreyssig : Prophet der Versöhnung, Gerlingen, Bleicher Verlag, coll. « Zeugen der Zeit »,‎ 1998, 464 p. (ISBN 978-3-8835-0659-3, OCLC 40046436, lire en ligne).
  • (de) Susanne Willems, Lothar Kreyssig : vom eigenen verantwortlichen Handeln : eine biographische Studie zum Protest gegen die Euthanasieverbrechen in Nazi-Deutschland, Berlin, Aktion Sühnezeichen Friedensdienste,‎ 1995, 236 p. (ISBN 978-3-8924-6032-9, OCLC 67242706).
  • (de) Dietrich Eichholtz et Almuth Püschel, Verfolgung, Alltag, Widerstand : Brandenburg in der NS-Zeit : Studien und Dokumente, Berlin, Volk & Welt,‎ 1993 (ISBN 978-3-3530-0991-3, OCLC 29753820), p. 383–410.
  • (de) Lothar Kreyssig, Unrecht beim Namen genannt : Gedenken an Lothar Kreyssig am 30. Oktober 1998, Baden-Baden, Nomos Verlagsgesellschaft,‎ 1998 (ISBN 978-3-7890-5878-3, OCLC 246997523).
  • (de) Guido Heinrich et Gunter Schandera, Magdeburger biographisches Lexikon : 19. und 20. Jahrhundert, Magdeburg, Scriptum-Verl,‎ 2002 (ISBN 978-3-9330-4649-9, OCLC 217258693).
  • (de) Karl-Klaus Rabe, Umkehr in die Zukunft : d. Arbeit d. Aktion Sühnezeichen/Friedensdienste, Bornheim-Merten, Lamuv-Verlag, coll. « Lamuv-Taschenbuch » (no 24),‎ 1983, 144 p. (ISBN 978-3-9215-2190-8, OCLC 310650768)
  • (de) Helmut Kramer, Lothar Kreyssig (1898 bis 1986), Richter und Christ im Widerstand in: Redaktion Kritische Justiz (Hg.): Streitbare Juristen. Nomos, Baden-Baden (1989) p. 342–354, (ISBN 9783789015809)
  • (de) Wolf Kahl, Lothar Kreyssig - Amtsrichter im Widerstand und Prophet der Versöhnung, Deutsche Richterzeitung 2008, p. 299–302 Modèle:De icon
  • (de) Anke Silomon, Widerstand von Protestanten im NS und in der DDR, Aus Politik und Zeitgeschichte, 14/2009 (March 30, 2009) p. 33 – 38 Modèle:De icon

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]