LostWinds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
LostWinds
Image illustrative de l'article LostWinds

Développeur Frontier Developments
Concepteur David Braben

Date de sortie
AN 12 mai 2008
EUR 20 mai 2008

JPN 24 décembre 2008[1]

App Store 21 décembre 2011
Genre Plates-formes, aventure
Mode de jeu Un ou deux joueurs
Plate-forme Wii (WiiWare)
iOS
Langue Français
Contrôle Wiimote, Nunchuk

Évaluation PEGI : 7 ans et plus
ESRB : Everyone (E)

OFLC : General (G)

Moteur Cobra (Frontier Developpement)

LostWinds est un jeu vidéo développé par Frontier Developments. Il s’agit d’un jeu de plates-formes et d’aventure disponible en téléchargement sur le service WiiWare de la console Wii, contre 1 000 points Wii. Il est sorti le 12 mai 2008 aux États-Unis, le 20 mai 2008 en Europe et le 24 décembre au Japon grâce à l'appui de Square Enix. En décembre 2011, LostWinds est porté sur iPhone et iPad[2].

Scénario[modifier | modifier le code]

L'introduction du jeu présente la création de Mistralis - le monde où se déroule le jeu - par les Esprits Élémentaires. Le dieu du soleil et de la lune, Balasar, souhaitait être vénéré par le peuple de Mistralis mais fut désapprouvé par les autres Esprits Élémentaires qui réalisèrent une pierre d'esprit pour l'y enfermer. Cependant, Balasar étant trop puissant ; l'Esprit du Vent, Enril, usa de tout son pouvoir pour créer une tornade pour le piéger. Affaiblie, Enril fut enfermée avec Balasar dans la pierre d'esprit. Le monde retrouva la paix.

Après plusieurs années, Balasar profita d'une faille dans la pierre d'esprit pour se libérer et laissa Enril seule toujours piégée dans sa prison de pierre. Profitant de nouveaux pouvoirs, Balasar détruit la Tour des Esprits. Terrifiés par sa puissance, les Esprits se cachèrent parmi les habitants de Mistralis.

Plus tard, par chance, le jeune Toku, fit la découverte d'Enril. Ils décidèrent de s'allier pour combattre Balasar. L'aventure commence !

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu se joue à l'aide du couple Wiimote-nunchuk. Le joueur contrôle à la fois Toku et Enril. Toku se déplace à l'écran à l'aide du stick analogique du nunchuk. Ses déplacements sont simples et intuitifs (droite, gauche), les sauts sont automatiques à la manière d'un épisode de The Legend of Zelda. Enril est représentée à l'écran par une spirale bleue que le joueur guide comme un pointeur à l'écran. Déplacer Enril à l'écran génère des rafales de vent ce qui constitue le cœur du gameplay de LostWinds. Le vent soulève Toku, le transporte sur de longues distances, ravive des flammes, terrasse les ennemis, déplace des objets et permet donc la progression de Toku dans sa quête.

Un deuxième joueur peut se servir d'une seconde Wiimote pour prendre le contrôle d'un autre Esprit du Vent et participer à l'aventure.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques de la presse spécialisée
Publication Note
AN IGN.com 8,2 / 10[3]
AN GameSpot 8,2 / 10[4]
AN GamePro 5 / 5[5]
RU Edge 8 / 10[6]
FR Gamekult 7 / 10[7]
FR JeuxVideo.com 15 / 20[8]
Compilations de plusieurs critiques
Game Rankings 80 % (basé sur 35 critiques)[9]
Metacritic 81 % (basé sur 38 critiques)[10]

LostWinds a reçu un accueil critique enthousiaste. Les avis soulignent dans l'ensemble les choix esthétiques, les contrôles bien adaptés à la wiimote, les énigmes astucieuses. Les principaux griefs font état d'une durée de vie malheureusement trop courte et d'un héros un peu fade.

IGN.com a souligné les attraits du graphisme et de la bande sonore du jeu, soulignant une esthétique « remarquable » ainsi qu'un « gameplay innovant et ludique, un level design intelligent et des contrôles précis »[3]. Ces critiques élogieuses sont cependant tempérées par la faible durée de vie du titre de Frontier Developments qui avoisine les 3 heures. IGN reste néanmoins clément étant donné le coût réduit de LostWinds (1 000 Wii Points, soit dix euros). Eurogamer a également apprécié l'aspect graphique, le gameplay et la qualité des énigmes, qualifiant le jeu de « mini-œuvre majeure »[11].

Le site 1UP.com a également trouvé le jeu « enchanteur, beau, empreint d'une certaine classe, au gameplay judicieux », tempérant une nouvelle fois ses propos pour ce qui concerne la durée de vie[12].

David Braben, responsable du projet LostWinds chez Frontier Developments, répond aux reproches sur la durée du jeu et précise que beaucoup de jeux vendus en boutique à plusieurs dizaines d'euros offrent une expérience de jeu inférieure à sept heures[13].

Postérité[modifier | modifier le code]

Une suite du jeu est sortie en octobre 2009 sous le nom de LostWinds: Winter of the Melodias.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « LostWinds release summary », sur GameSpot
  2. http://www.applicationiphone.com/2011/12/jeux-iphone-jeux-ipad-test-lostwinds/
  3. a et b (en) Matt Casamassina, « LostWind review », sur IGN.com,‎ 12 mai 2008
  4. (en) Tom McShea, « LostWind review », sur GameSpot,‎ 15 mai 2008
  5. (en) Daniel Cowan, « LostWind review », sur GamePro,‎ 28 mai 2008
  6. (en) « Tomb Raider: Legend review », Edge,‎ mai 2008, p. 95 (ISSN 1350-1593)
  7. (fr) Frédéric Luu, « LostWinds, Test flash », sur Gamekult,‎ 1er octobre 2008
  8. (fr) Valérie Precigout, « Test de LostWinds sur Wii », sur JeuxVideo.com,‎ 22 mai 2008
  9. (en) « LostWinds reviews », sur Game Rankings
  10. (en) « LostWinds », sur Metacritic
  11. (en) Kristan Reed, « LostWind WiiWare review », sur Eurogamer,‎ 13 mai 2008
  12. (en) Jeff Green, « LostWind WiiWare review », sur 1UP.com,‎ 17 mai 2008
  13. (en) Darren Calvert, « David Braben Inteview: LostWind », sur WiiWare World,‎ 22 mai 2008

Lien externe[modifier | modifier le code]