Los Santos (Grand Theft Auto)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Los Santos.
Los Santos est inspirée de Los Angeles

Los Santos est une ville fictive dans la série de jeux vidéo Grand Theft Auto de Rockstar Games. Elle est inspirée de Los Angeles, grande ville de Californie située sur la côte ouest des États-Unis. Deux versions de Los Santos sont apparues dans la série.

La première version apparait dans Grand Theft Auto: San Andreas ; il s'agit de l'une des trois grandes villes situées dans l'État fictif de San Andreas, plateau du jeu vidéo. Cette cité est la capitale du « Red County » qui occupe toute la partie sud-est de la carte.

La seconde version est la ville principale des évènements de Grand Theft Auto V[1],[2], dernier opus de la série qui est sortie le 17 septembre 2013.

Étymologie[modifier | modifier le code]

« Los Santos » (groupe nominal) de l'espagnol et qui veut dire "Les Saints". Ce clin d'œil direct à la cité américaine de Los Angeles rappelle sa construction nominale qui signifie "Les Anges".

Version de Grand Theft Auto: San Andreas[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de cette ville est en rapport direct avec sa géographie : À l'est, le ghetto qui est divisé en territoires appartenant aux trois gangs de la ville qui subissent des tensions depuis des années et qui finissent en guerre à l'arrivée de C.J., au centre de la ville, n'y règne que les commerces et les boites de nuit, seul la mafia russe développe son business là-bas. La plage est gouvernée par les Vagos. Le Nord-ouest de la ville est la partie riche où de belles propriétés et quelques emblèmes du commerces font loi.


Géographie[modifier | modifier le code]

La ville de Los Santos est située dans le sud-est de l'État de San Andreas. Bordé par la mer et isolé du reste de la carte par quelques bras de rivières, le territoire est au 1/2 composé de campagnes.

Los Santos est la plus grosse agglomération, entourée de quatre villages qui constituent ses "Bad-Lands" (inspiré du Comté d'Orange en Californie), avec de nombreux espaces de cultures et de forêts :

  • Blueberry : Village à l'ouest. Une grande usine occupe le village.
  • Montgomery : Un petit village au nord de Red County, bordé par un bras de rivière au nord, séparant Los Santos et Las Venturas.
  • Dillimore : Village proche du centre ville.
  • Palomino Creek : Petite ville possédant une plage donnant sur le "Fisher Lagoon". Un Triathlon est proposé au départ de ce lac.

Références à Los Angeles[modifier | modifier le code]

La réalisation graphique de Los Santos semble entièrement basée sur la ville de Los Angeles. Les concepteurs du jeu ont notamment représenté, entre autres lieux célèbres, le Walk of Fame, le panneau Hollywood, The Forum, Rodeo Drive, les Watts Towers ou la U.S. Bank Tower.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Chaque quartier de Los Santos correspond à un quartier ou une ville du comté de Los Angeles :

Monuments[modifier | modifier le code]

Los Santos possède un très riche patrimoine culturel et historique et par là de nombreux monuments, quasiment tous inspirés ou reproduisant les principaux monuments de la ville de Los Angeles. Parmi ces derniers on retrouve notamment à Los Santos :

Dans le district de Eastern Los Santos (inspiré de Hollywood et Beverly Hills)

  • Le Century Plaza Hotel
  • La Stahl House (appelée dans le jeu Mulholland Safehouse, à noter qu'il est possible dans le jeu d'acheter cette maison afin de s'en servir comme lieu de sauvegarde)

Dans le district de Western Los Santos (inspiré notamment de quartiers pauvres de Los Angeles, tels South Central, Watts ou Compton)

  • Le Vincent Thomas Bridge

Dans le district de Central Los Santos (inspiré de Downtown Los Angeles)

  • Le Millennium Biltmore Hotel

Transports[modifier | modifier le code]

le transports est le bus.

Réseau routier[modifier | modifier le code]

La ville possède le plus important réseau routier, avec notamment plusieurs segments d'autoroutes :

  • Le premier réseau part du village de "Montgomery" et permet d'effectuer le tour complet du comté en passant par "Palomino Creek" puis par l'extérieur de la ville soit les quartiers de "Las Colinas", "East Beach", "Ocean Docks", "Los Santos International Airport", "Verdant Bluffs", "Verona Beach" et "Santa Maria Beach" avant de remonter vers "Mulholland" et "Vinewood" puis de ce terminer au "Mulholland Intersection".
  • Un deuxième segment permet de rallier la ville de « Las Venturas » au "Los Santos International Airport", en ligne droite à travers les bad-lands et la ville de Los Santos et en passant par "Mulholland Intersection". Une liaison permet un retour sur le premier autoroute, en passant par "Idlewood" et "Ganton" pour rejoindre "East Beach".
  • La dernière autoroute prend son départ dans un tunnel sur "Mulholland" et se rend directement à « San Fierro » en passant par « Angel Pine » et le Mont Chiliad.

Réseau ferroviaire[modifier | modifier le code]

Il y a deux gares en ville qui permettent la liaison avec le réseau ferroviaire commun à tout l'État de San Andreas, ainsi le train achemine voyageurs et marchandises vers chacune des trois grandes villes.

  • "Unity Station", située à proximité du quartier de "El Corona", cette gare est réputée pour posséder un grand parking idéal pour les concours de Lowrider.
  • "Market Station", gare souterraine située sous le quartier "Market".

Réseau aérien[modifier | modifier le code]

Le "Los Santos International Airport" également appelé "LSX" est situé au sud de la ville. Il faut obtenir son brevet de pilote pour y avoir accès.

Réseau maritime[modifier | modifier le code]

Los Santos est doté d'un grand port dans le quartier "Ocean Docks", au sud-est de la ville, derrière l'aéroport. Comme il s'agit d'un port de commerce, il y a peu de bateaux utilisables par le joueur.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Carl « CJ »Johnson : Personnage principal, c'est le héros incarné par le joueur dans le jeu. CJ est un dangereux gangster, membre du "Orange Grove Families", bien connu des services de police et des habitants du ghetto.
  • Sean « Sweet » Johnson : Frère du héros et leader des "Orange Grove Families", Sweet se bat pour que le gang garde toujours la meilleure et la plus grande influence.
  • Frank Tenpenny : Cet officier du C.R.A.S.H (Community Ressources Against Street Hoodlums), accompagné de ses acolytes, est un homme puissant investi dans plusieurs affaires louches. C'est le principal commanditaire de Carl.
  • Eddie Pulaski : Officier du C.R.A.S.H, second de Tenpenny, violent et autoritaire.
  • Melvin « Big Smoke » Harris : Big Smoke est l'ami d'enfance des frères Johnson, membre de leur gang, il possède également une très forte influence sur l'ensemble des trafics de la cité.
  • Lance « Ryder » Wilson : Personnalité nonchalante, constamment sous l'emprise du crack, il est cependant un membre actif du "Groove Street Families", bien qu'il semble également tourner pour ses propres affaires.
  • Cesar Vialpando : Leader des "Varrios Los Aztecas", ce personnage impulsif s'avère être le meilleur soutien de Carl, enquêtant à ses côtés, fidèle dans la bataille comme dans le bizness. Il est également le petit ami de Kendl Johnson, la sœur de Carl et Sean.
  • Jeffrey «  OG Loc » Cross : Rappeur raté et gangster moyen, il est pourtant un ami d'enfance des Johnson, ce qui conduira Carl à lui rendre plusieurs services aux dépens du vrai artiste Madd Dogg.
  • Madd Dogg : Artiste du milieu Hip-hop vivant à Los Santos. Après l'avoir sauvé d'une tentative de suiccide, Carl deviendra son ami et son producteur.
  • Catalina : Cousine de Cesar Vialpando vivant dans les "bad-lands", un brin psychopathe, elle accepte de fournir divers travaux à CJ un temps exilé de Los Santos.

Gangs[modifier | modifier le code]

Cinq gangs sont répartis dans la ville de Los Santos :

Orange Grove Families[modifier | modifier le code]

Ce gang se divise en trois sous-groupes :

  • "Grove Street Families" issu du quartier Ganton, Grove Street.
  • "Seville Boulevard Families" établi sur le Seville Boulevard au sud de Grove Street.
  • "Temple Drive Families" du quartier Temple Drive au nord-ouest de Los Santos.
Fiche technique[modifier | modifier le code]
  • Leader : Sweet Johnson
  • Type de gang : Gang de rue
  • Origine : Afro-Américaine
  • Couleur : Vert
  • Armes utilisées : pistolet 9 mm, TEC-9, MP5, Desert Eagle
  • Véhicules préférés : Savanna, Greenwood, Voodoo
  • Territoires : Ganton, Playa Del Seville, Temple, Santa Maria Beach
  • Gangs alliés : Varrios Los Aztecas, Mountain Cloud Boys

"Orange Grove Families" est le gang de Carl Johnson, que le joueur incarne dans le jeu. Après le départ de CJ pour Liberty City, son frère Sweet ne parvient pas à maintenir le gang et diverses bagarres internes éclatent. Les trois familles perdent confiance et s'éloignent les uns des autres. Sweet est le noyau dur du Orange Grove qui sans lui se divise et sombre dans la drogue. Le gang possède donc une très petite influence au démarrage du jeu mais doit devenir le plus puissant.

Ballas[modifier | modifier le code]

Ce gang se divise en quatre sous-groupes :

  • "Temple Drive Ballas"
  • "Front Yard Ballas"
  • "Rollin Heights Ballas"
  • "Kilo Tray Ballas"
Fiche technique[modifier | modifier le code]
  • Leader : Big Smoke et Tenpenny
  • Type de gang : Gang de rue
  • Origine : Afro-Américaine
  • Couleur : Violet
  • Armes utilisées : pistolet 9 mm, micro-Uzi AK-47
  • Véhicules préférés : Tahoma, Majestic
  • Territoires : Idlewood, East Los Santos, Glen Park, Jefferson, Willowfield, Verona Beach
  • Gangs alliés : Los Santos Vagos, San Fierro Rifa, Mafia Russe

Le gang des "Ballas" est le plus important du jeu. Impliqué dans de nombreux trafics (drogues, armes, prostitution), leurs membres sont redoutables et constituent les principaux ennemis du "Orange Grove Families". Ils entretiennent une relation avec la Mafia Russe pour les armes ou avec le Los Santos Vagos, et le San Fierro Rifa pour la drogue. La mort de leur leader Kane intervient rapidement dans le jeu, cependant les activités du gang ne cesseront pas. L'intrigue dévoile que c'est en fait Big Smoke, l'ami de CJ, qui tire les ficelles, lui-même dirigé par Frank Tenpenny, l'officier du C.R.A.S.H.

Los Santos Vagos[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]
  • Leader : Big Poppa
  • Type de gang : Gang de rue
  • Origine : Mexicaine
  • Couleur : Jaune
  • Armes utilisées : pistolet 9 mm
  • Véhicules préférés : Oceanic, Tornado, Hermes
  • Territoires : Los Flores, Las Colinas, East Beach
  • Gangs alliés : Ballas, San Fierro Rifa

"Los Santos Vagos" est le second gang le plus important de Los Santos. Ses membres contrôlent l'ensemble de la partie nord-est de la ville et ils se montrent très agressifs envers le "Orange Grove Families" et les Varrios Los Aztecas, l'autre gang d'origine hispanique. Réputé pour fonctionner en autonomie, le gang va néanmoins s'associer aux Ballas puis au San Fierro Rifa dans un commerce de drogue.

Varrios Los Aztecas[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]
  • Leader : Cesar Vialpando
  • Type de gang : Gang de rue
  • Origine : Mexicaine
  • Couleur : Turquoise
  • Armes utilisées : pistolet 9 mm, micro-Uzi
  • Véhicules préférés : Broadway, Remington (pour les concours de lowrider), Glendale, Hermes
  • Territoires : El Corona, Little Mexico, Unity Station
  • Gangs alliés : Orange Grove Families

"Varrios Los Aztecas" est un petit gang indépendant aux membres fiers et dangereux. Ils ont la particularité de n'être impliqué dans aucune affaire de drogue ou de prostitution. L'activité du gang est orienté vers le vol et le commerce de voitures, le tuning et les concours de Lowrider. Farouches ennemis du Los Santos Vagos, ils sont responsables de nombreuses fusillades. Leur chef est un des plus fidèles amis de CJ ainsi que le petit-ami de sa sœur.

Mafia Russes[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]
  • Leader : Andrei
  • Type de gang : Mafia
  • Origine : Russe
  • Couleur : Noir
  • Armes utilisées : micro-uzi, AK-47, MP5, pistolet 9 mm
  • Véhicules préférés : PCJ-600, Sultan
  • Territoires : Ocean Docks, Commerce
  • Gangs alliés : Ballas

Très peu présente à Los Santos, la "Mafia Russe" est cependant impliquée dans plusieurs commerces illégaux avec les "Ballas". Ils exportent ainsi des beaux véhicules (infernus etc..) en échange d'armes venues de l'Est.

Version de Grand Theft Auto V[modifier | modifier le code]

Le 2 novembre 2011, Rockstar Games met en ligne la première bande-annonce du nouvel opus de la série. L'essentiel des images de la vidéo se deroulant dans une version modernisée de la cité virtuelle de l'ouest américain, le studio annonce le lendemain, via son site officiel, que l'aire de jeu couvrirait Los Santos et sa campagne avoisinante, et non l'intégralité de l'État de San Andreas comme dans le jeu éponyme de la série[1],[2]. Il ajoute que l'aire de jeu devrait représenter deux fois et demie celle de Red Dead Redemption (2010)[3], un autre jeu du studio de développement.

La première bande-annonce permet de découvrir plusieurs lieux connus de la Cité des anges ou de Santa Monica, qui devraient apparaître dans le jeu sous des noms déformés. On peut alors noter la présence de bâtiments tels que la U.S. Bank Tower, la tour Mellon Bank Center, l'Hôtel de ville, le 100 Wilshire Building, ou l'Observatoire Griffith ; des ponts tels que le 4th Street Bridge ou le Vincent Thomas Bridge sont également présents. Enfin, des lieux complets semblent avoir été entièrement modélisés comme le Sunset Boulevard ou le Mont Lee avec le célèbre panneau Hollywood (de nouveau parodié en « Vinewood »)[4].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « GRAND THEFT AUTO V Official Announcement », sur RockstarGames.com,‎ 3 novembre 2011
  2. a et b (fr) BenDeR, « Rockstar se manifeste à propos de GTA V », sur GTANF.com,‎ 3 novembre 2011
  3. (fr) « GTA V sera immense ! », sur Jeuxvideo.com,‎ 3 novembre 2011
  4. BenDeR, « Comparaison entre Los Angeles et Los Santos : GTA 5 », sur GrandTheftAuto5.fr,‎ 14 janvier 2012