Los Amigos Invisibles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Los Amigos Invisibles

Description de l'image  Los Amigos Invisibles 2008 Austin.JPG.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Venezuela Venezuela
Genre musical latin, funk, house, dance, acid jazz
Années actives Depuis 1991
Labels EMI (1995)
Luaka Bop (1996-2006)
Gozadera Records
Site officiel www.amigosinvisibles.com
Composition du groupe
Membres Juan Manuel Roura (batterie) ; Mauricio Arcas (percussions) ; Julio Briceño (chant) ; Armando Figueredo (clavier) ; José Luis Pardo (guitare) ; José Rafael Torres (basse).

Los Amigos Invisibles est un groupe de musique du Venezuela formé en 1991.

Carrière[modifier | modifier le code]

1991[modifier | modifier le code]

Formation du groupe en réponse à la scène rock et métal locale, habituée à jouer dans les salles et théâtres. Ils décident ensemble de former le meilleur, ou plutôt l'unique groupe de Dance en provenance du Venezuela. Dans une croisade pour convaincre les propriétaires de boîtes de nuit à danser la salsa, le merengue et que guitare électrique ne rime pas toujours avec musique punk, Los Amigos Invisibles ont commencé la conquête de la vie nocturne de Caracas et ainsi offrir l'alternative pour danser et faire la fête.

1995[modifier | modifier le code]

Après de nombreuses nuits blanches, les membres du groupe sont déjà établis. Boris Milan, ami du groupe et propriétaire d'un studio de Caracas propose aux Los Amigos Invisibles d’enregistrer leur premier album. Avec l'intention d’être distribué de manière indépendante, l'argent nécessaire pour la réalisation de ce premier LP apparaît à travers l’aide d’un partenariat anonyme qui voulut faire un prêt au groupe. Mais à mi-chemin de l'enregistrement cet homme décida de se marier, laissant ainsi en plan Los Amigos Invisibles avec un disque, un vidéo-clip, mais aucun moyen de le distribuer.

Heureusement en contactant EMI Venezuela, ils arrivèrent à un accord de distribution au Venezuela pour lancer : “A Typical And Autoctonal Venezuelan Dance Band”.

1996[modifier | modifier le code]

Grâce à la politique économique de l'ancien président Caldera, Los Amigos Invisibles décident de tenter leur chance à New York avec quelques disques dans les poches. Ils arrivent à faire quelques spectacles au S.O.B's et placent 20 CD dans un magasin de disques à New York.

Les dés sont lancés, David Byrne achète un de ces disques et trouvant le numéro de téléphone qui apparaît sur le dos, choisit d'appeler pour savoir qui est ce groupe.

Heureusement Los Amigos Invisibles est alors en fin de contrat avec EMI, et après quelques conversations le groupe intègre Luaka Bop.

1997[modifier | modifier le code]

Il est temps d'enregistrer "The new sound of the Venezuelan Gozadera". Avec l'aide du producteur Andrés Levín et de l’ingénieur Fernando Aponte, Los Amigos Invisibles enregistrent la moitié du deuxième album à Caracas et l’autre moitié à New York. À partir de maintenant la musique n'est plus un passe-temps mais est devenu la profession des membres du groupe. Ils commencent à tourner partout dans le monde et font de nouvelles collaborations avec d’autres groupes.

2000[modifier | modifier le code]

Peut-être les longues tournées et le nouveau rythme de travail sont la raison pour laquelle il a fallu si longtemps aux Los Amigos Invisibles pour terminer leur troisième album, mais ils avaient besoin de se sentir à l’aise pour enregistrer. Ils décident de tenter leur chance avec le producteur Philip Steir et doivent se déplacer quelques mois à San Francisco pour créer " Arepa 3000 A Venezuelan Journey Into Space". Le résultat de longues discussion entre le groupe et le producteur fait que ce LP obtient une nomination aux Grammy Awards et une autre au Grammy latino qui consolide le nom du groupe au niveau mondial.

2001[modifier | modifier le code]

Tenant compte de l’énorme possibilité de travail et de la facilité à se déplacer au niveau mondial, Los Amigos Invisibles décident de déménager à New York. Ils reviennent de temps en temps au Venezuela pour faire des spectacles, promouvoir leur disque et remercier le public qui leur a permis de se développer au départ. Leur capacité à établir des contacts avec des figures importantes de la Dance Music au niveau mondial, leur permet de commencer à élaborer des remixes pour divers artistes, comme par exemple "Little" Louie Vega des Masters at Work, avec lequel ils commencent à développer une solide amitié et de fortes relations de travail.

2002[modifier | modifier le code]

Le duo Los Amigos Invisibles / Masters at Work commence à bien fonctionner et ils se mettent à enregistrer le premier single « Bruja », vinyle de 33 tours, distribué par MAW Records. Très excité, les deux parties décident alors d'entrer dans la production de leurs prochain album “Venezuelan Zinga Son”.

2003[modifier | modifier le code]

Le groupe participent aux albums "Elements of Life" de Louie Vega et “Cruising Attitude” de Dimitri from Paris. "Venezuela Zinga Son" excelle en Europe et au Japon grâce à Long Lost Brother Records, compagnie responsable de la gestion des carrières d'artistes tels que Jamiroquai. Au Venezuela, le groupe crée le label Gozadera Records et sort “Venezuelan Zinga son”.

2004[modifier | modifier le code]

Los Amigos Invisibles est en tournée aux États-Unis, au Mexique et en Europe. En mars, ils sont distribués aux États-Unis.

2005[modifier | modifier le code]

La groupe enflamment le public australien au Festival de Sydney. Puis enchainent la tournée aux États-Unis et en Amérique latine, tout en enregistrant entre les spectacles "Superpop Venezuela", qui sera produit à la fin de l'année au Venezuela.

2006[modifier | modifier le code]

Los Amigos Invisibles officialisent aux USA le label Gozadera et distribuent "Superpop Venezuela" produit par Dimitri from Paris. Ils obtiennent une nomination aux Grammy Awards comme meilleur album urbain-latino alternatif.

2007[modifier | modifier le code]

Los Amigos continuent à tourner en permanence aux États-Unis et en Amérique latine, participant à de grands festivals comme le Rock Al Parque de Bogotá et le Vive Latino de Mexico. Première visite au Salvador et au Guatemala où ils produisent le spectacle "Los Amigos y sus amigos" dans le Polygone de Caracas et l'Aula Magna de Maracaibo.

Ils rentrent ensuite à New York pour enregistrer ce qui sera leur sixième album en studio.

2008[modifier | modifier le code]

L’année commence par une tournée sur la côte ouest des États-Unis puis par le Mexique et Puerto Rico. Le 12 mai parait officiellement leur premier album CD/DVD, enregistré en Live lors du spectacle dans l'Aula Magna de Caracas. Cette sortie accompagne le lancement d'une émission de radio diffusée en direct à travers tout le Venezuela et une brève visite à Maracaibo, Maracay, Valencia et Caracas. Pendant ce temps, LAI continue les répétitions de leur prochain album qu'ils espèrent voir sortir à la fin de l'année.

Voilà déjà plus de 60 pays visités, 5 albums studio, 4 nominations aux Grammy Awards, 1 DVD + 1 CD Live et leur propre maison de disques en 17 ans d'expérience avec de nombreux plans à l'horizon.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • A Typical And Autoctonal Venezuelan Dance Band (1995, EMI)
  • The New Sound Of The Venezuelan Gozadera (Luaka Bop, 1997)
  • Arepa 3000 (Luaka Bop, 2000)
  • The Venezuelan Zinga Son (Luaka Bop, 2003)
  • Superpop Venezuela (Gozadera Records, 2006)
  • En Una Noche Tan Linda Como Esta: Los Amigos Invisibles Live (Gozadera Records, 2008)
  • Superpop Remixes (Gozadera Records, 2008)
  • Comercial (Eng: Commercial) (Gozadera Records/Nacional Records, 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]