Loricariinae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Loricariinae est une sous-famille de la famille de poissons-chats Loricariidae (ordre Siluriformes). Cette sous-famille est divisée en deux tribus, et environ 30 genres.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

La sous-famille des Loricariinae a été décrite pour la première fois en 1831. Plus tard, en 1979, de nombreux genres ont été décrits et Loricariinae a été divisé en quatre sous-familles: Loricariini, Harttiini, Farlowellini, Acestridiini. Finalement, les genres de Acestridiini ont été inclus à Hypoptopomatinae et des genres de Farlowellini ont été reclassés en Hartiini. Cette sous-famille a été jugée monophylétique. Des articles récents affirment qu'il y a 30 ou 31 générations, le statut de Cteniloricaria est douteux, bien que reconnu comme un synonyme de Harttia par certains, cette conclusion a été prise sans le diagnostic du type d'espèces de Cteniloricaria.

Apparence et anatomie[modifier | modifier le code]

Les loricariinae sont caractérisés par un corps couvert par des plaques osseuses, une paire de barbillons maxillaires et une bouche en ventouse. Les membres de la sous-famille des Loricariinae montrent une plus grande diversité de structures et des formes des lèvres que les autres loricariidae. Les Loricariinés sont caractérisés par un long pédoncule caudal et déprimé (section rectangulaire) et par l'absence d'une nageoire adipeuse. Ils montrent aussi des variations importantes de la forme du corps, des lèvres et des dents. Le dimorphisme sexuel est souvent marqué et se traduit par l'hypertrophie de odontodes sur les rayons de la nageoire pectorale, la marge sur le museau, et parfois sur le domaine de la predorsal mâles adultes. Certains genres montrent aussi des différences sexuelles dans la structure des lèvres et des dents.

Le Harttiini sont caractérisées par de nombreuses et pédonculés dents, une nageoire caudale avec plus de rayons, l'absence de postorbital crans et predorsal la quille, un arrondi la bouche, des lèvres papillose fringed faiblement ou non, à court et à barbillons maxillaires. Les Loricariini sont caractérisées par une plus grande variation dans la forme des lèvres et des dents, la présence fréquente d'encoches postorbital et predorsal des quilles, des barbillons maxillaires plus long, et moins de dents et de branches dans la nageoire caudale.

Classification[modifier | modifier le code]

la liste de classification est basé d'après Covain et Fisch-Muller (2007), excepté pour Cteniloricaria.


Selon ITIS:

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :