Lori tricolore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Lori tricolore ou Lori à calotte noire (Lorius lory) est une espèce d'oiseau appartenant à la sous-famille des Loriinae. On le trouve depuis l'île de Java jusqu'en Nouvelle-Guinée

Description[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des Loriinae, le Lori tricolore présente un plumage très coloré. Chez cette espèce, le rouge vif domine. Le front, la calotte, la nuque, le dos, la poitrine et le ventre sont noir brillant avec des reflets bleuâtres. Les ailes sont vertes avec une barre alaire jaune sur le dessous, donc surtout visible lorsque l'oiseau est en vol. Le bec et les iris sont orange vif, les pattes gris anthracite.

Cet oiseau mesure environ 31 cm.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Sept sous-espèces sont reconnues chez le Lori tricolore :

  • Lorius lory cyanauchen (S. Muller, 1841) avec le noir tirant beaucoup plus vers le bleu que chez toutes les autres sous-espèces ;
  • Lorius lory erythrothorax Salvadori, 1877, avec du rouge remplaçant le noir au niveau du cou et de la poitrine ;
  • Lorius lory jobiensis (A.B. Meyer, 1874), proche de salvadorii et de viridicrissalis mais avec la coloration rouge moins vive ;
  • Lorius lory lory (Linnaeus, 1758), sous-espèce type dont le plumage correspond à la description générale ;
  • Lorius lory salvadorii A.B. Meyer, 1891, proche de erythtrothorax mais avec davantage de noir sur la poitrine ;
  • Lorius lory somu (Diamond, 1967) avec le noir limité au front, à la calotte et au ventre ;
  • Lorius lory viridicrissalis Beaufort, 1909, proche de salvadorii mais avec le noir tirant vers le bleu.

Habitat[modifier | modifier le code]

Le Lori tricolore peuple les forêts de plaine, les palmeraies régulièrement inondées (par les fleuves aux abords de leurs embouchures) mais occasionnellement aussi les forêts de montagne jusqu'à 1000, exceptionnellement 1750 mètres.

Répartition[modifier | modifier le code]

Le Lori tricolore est assez commun en Nouvelle-Guinée et dans certaines îles de la baie de Geelvink.

Comportement[modifier | modifier le code]

Le Lori tricolore vit en petits groupes familiaux qui se réunissent parfois en bandes plus nombreuses sur des arbres fleuris. Assez discret, cet oiseau effectue des déplacements quotidiens entre ses dortoirs forestiers et ses zones alimentaires.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Cette espèce se nourrit de fleurs (y compris de pollen), de bourgeons, de baies, de graines immatures, de larves et d'insectes. Il apprécie particulièrement les fleurs de plantes grimpantes comme celles du genre Frecynetia (Pandanaceae).

Reproduction[modifier | modifier le code]

La période de reproduction débute en mai. Les mâles effectuent des parades pour attirer les femelles en effectuant des révérences, ailes déployées, et en émettant de doux gazouillis. La femelle pond deux œufs dans un nid aménagé dans un arbre creux. L'incubation dure 23 à 26 jours. Les jeunes s'envolent vers l'âge de 9 semaines.

Captivité[modifier | modifier le code]

C'est un oiseau de compagnie se reproduisant assez facilement en captivité.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Forshaw J.M. (2006) Parrots of the World. An identification guide. Princeton University Press, Princeton, Oxford, 172 p.
  • Mario D. & Conzo G. (2004) Le grand livre des perroquets. de Vecchi, Paris, 287 p.

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :