Lori de Musschenbroek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lori de Musschenbroek

Description de cette image, également commentée ci-après

Neopsittacus musschenbroekii

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Psittaciformes
Famille Psittacidae
Genre Neopsittacus

Nom binominal

Neopsittacus musschenbroekii
(Schlegel, 1871)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Lori de Musschenbroek (Neopsittacus musschenbroekii) est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Psittacidae.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau est proche du Lori émeraude mais est un peu plus grand (23 cm au lieu de 18 cm). Son plumage présente une dominante verte. La nuque et la calotte marron sont marbrées de jaune. Les joues vertes sont marbrées de jaune. La poitrine et le ventre sont rouges avec parfois des taches vertes. Les sous-caudales sont brun orangé. Les iris sont orange, le bec jaunâtre et les pattes grisâtres.

Les immatures arborent des couleurs plus claires et des iris bruns.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Trois sous-espèces sont reconnues :

  • Neopsittacus musschenbroekii musschenbroekii ;
  • Neopsittacus musschenbroekii major ;
  • Neopsittacus musschenbroekii medius.

D'après Alan P. Peterson, il n'y a que deux sous-espèces :

  • Neopsittacus musschenbroekii musschenbroekii (Schlegel, 1871)
  • Neopsittacus musschenbroekii major Neumann, 1924

Répartition[modifier | modifier le code]

Cet oiseau vit en Nouvelle-Guinée où il n'a fait l'objet d'aucun recensement ou étude précis. Aussi, rien n'est connu sur la situation réelle de cette espèce dans une zone de déforestation et de développement important des activités humaines.

Habitat[modifier | modifier le code]

Il vit dans les forêts primaires jusqu'à 2 800 m d'altitude.

Comportement[modifier | modifier le code]

Craintif et méfiant, cet oiseau demeure le plus souvent caché et s'enfuit au moindre bruit d'un vol rapide et direct.

Bibliographie[modifier | modifier le code]