Lorenz d'Autriche-Este

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lorenz d’Autriche-Este

Description de cette image, également commentée ci-après

Lorenz d'Autriche-Este en juin 2010.

Biographie
Titulature Prince de Belgique
« Archiduc d’Autriche-Este »
« Prince de Hongrie et de Bohême »
« Duc de Modène »
Dynastie Maison de Habsbourg-Lorraine
Nom de naissance Lorenz Otto Carl Amadeus Thadeus Maria Pius Andreas Marcus d’Aviano von Habsburg-Lothringen
Naissance 16 décembre 1955 (58 ans)
Boulogne-Billancourt (France)
Père Robert d’Autriche-Este
Mère Margherita de Savoie-Aoste
Conjoint Astrid de Belgique
Enfants Amedeo de Belgique
Maria Laura de Belgique
Joachim de Belgique
Luisa Maria de Belgique
Laetitia Maria de Belgique
Description de l'image  Coat of Arms of the House of Habsburg Este.svg.

Lorenz von Habsburg-Lothringen[1],[2], né le 16 décembre 1955 à Boulogne-Billancourt, est un membre de la maison de Habsbourg et porte les titres de courtoisie d'« archiduc d’Autriche-Este », « duc de Modène », « prince impérial d’Autriche » et « prince royal de Hongrie, de Croatie et de Bohême ». Par son union avec la princesse Astrid, fille du roi Albert II, il fait également partie de la famille royale belge porte le titre de prince de Belgique.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le fils de l'archiduc Robert d'Autriche-Este et de la princesse Margherita de Savoie-Aoste. Ses grands-parents paternels étaient Charles et Zita, les derniers souverains de l'Empire austro-hongrois[3]. L'empereur Charles a été béatifié en 2004.

Lorenz est également lié aux Orléans par sa grand-mère maternelle, la princesse Anne d'Orléans (1906-1986)[4], sœur de feu le prince Henri d'Orléans (1908-1999), « comte de Paris »[5].

Le 22 septembre 1984, l’archiduc Lorenz d’Autriche-Este épouse à Bruxelles la princesse Astrid de Belgique, fille du prince Albert, prince de Liège, (futur Albert II) et de la princesse Paola. Ils ont cinq enfants[6] :

  1. S.A.R. le prince Amedeo de Belgique (né le 21 février 1986), filleul du roi Philippe et de la reine Paola.
  2. S.A.R. la princesse Maria Laura de Belgique (née le 26 août 1988), filleule de Gerhard et Marie-Beatrice d'Autriche(-Este).
  3. S.A.R. le prince Joachim de Belgique (né le 9 décembre 1991),
  4. S.A.R. la princesse Luisa Maria de Belgique (née le 11 octobre 1995), filleule de son oncle Martin d'Autriche(-Este).
  5. S.A.R. la princesse Laetitia Maria de Belgique (née le 23 avril 2003), filleule de son frère Joachim

Ils vivent dans le domaine du Stuyvenberg, propriété de la Donation royale.

L’archiduc Lorenz est titré prince de Belgique en 1995 par son beau-père, le roi Albert II de Belgique, à l’occasion de la naissance de la princesse Luisa Maria. Le prince Lorenz est également chevalier de l'Ordre de la Toison d'or autrichienne qui lui a été décernée par son oncle, l’archiduc Otto de Habsbourg.

Descendant des Mérode et de la noblesse belge[modifier | modifier le code]

Par sa mère Savoie-Aoste, Lorenz descend de la maison de Mérode[7] et de la noblesse belge via Louise de Mérode, mère de Maria Vittoria dal Pozzo et belle-mère d'Amédéo Ier d'Aoste[8].

Louise est la fille du comte Werner de Mérode et la nièce des comtes Félix de Mérode et Frédéric de Mérode. Frédéric est un martyr de la Révolution belge, menant à l'indépendance belge. Werner et Félix furent membres du Congrès National qui a voté la Constitution belge et élu le roi Léopold Ier de Belgique[9]. Louise est aussi, via son frère Louis, l'arrière-grande-tante du prince Alexandre de Mérode (en), "Monsieur anti-dopage" du Comité international olympique pendant des années.

Louise, arrière-arrière-arrière-grand-mère de Lorenz est aussi la sœur d'Antoinette de Merode-Westerloo, épouse du prince Charles III de Monaco, arrière-arrière-arrière-grands-parents d'Albert II de Monaco

Études et activités professionnelles[modifier | modifier le code]

L'archiduc Lorenz effectue ses études primaires et secondaires en France, où il passe également son baccalauréat. Après son service militaire dans un régiment de chasseurs alpins de l'armée fédérale autrichienne (il est promu lieutenant de réserve en 1980), il suit les cours de l'Université de Saint-Gall en Suisse et de l'Université d'Innsbruck en Autriche, où il obtient un diplôme en sciences économiques et sociales. Ses études achevées, il s'installe à Bâle en Suisse, où il travaillera dans une banque jusqu'en 1993.

Il travaille à temps plein dans une banque bruxelloise et est également administrateur indépendant du groupe UCB, Suez Environnement.

À ce jour, il est toujours cité comme Partner chez E. Gutzwiller & Cie, banque privée bâloise.

Associations et patronage[modifier | modifier le code]

En 1997, il est l'un des membres fondateurs de l'association sans but lucratif : La Chaîne de l'Espoir. Le prince accompagne de temps en temps son épouse lors d'événements publics et s'intéresse au patrimoine : il assume la présidence d'honneur depuis 2004 de l'Association royale des demeures historiques de Belgique et il accorde depuis 2005 son haut patronage à Europae Thesauri, une association internationale des trésors et musées d'églises, dont le siège est établi au Trésor de la cathédrale de Liège (Belgique).

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Paul Janssens & Luc Duerloo, Armorial de la noblesse belge, Bruxelles, 1992, pp. 105-111.
  • R. Harmignies, La succession au trône et le titre de prince de Belgique, dans: Le Parchemin, 1992, pp. 166-177.
  • R. Harmignies, L'identité civile et héraldique des princes de la Maison royale de Belgique, dans: Atti del XXIII Congresso internazionale di scienza genealogica e eraldica, Turin, 1998, pp. 603-626.
  • Almanach du Gotha, Londres, 1998, pp. 223-237.
  • I. Lindemans, Tableau d'ascendance de la Maison royale de Belgique, Bruxelles, 1998-2003, 4 volumes.
  • Oscar Coomans de Brachène, État présent de la noblesse belge, Annuaire de 2003, Première partie A - Bem, Bruxelles, 2003, p. 1 à 6, La Maison royale de Belgique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article en allemand comportant son nom de naissance civil et ses titres : voir Zwei Welten. Il est cité ainsi dans son activité professionnelle : Lorenz von Habsburg, Associé, E. Gutzwiller & Cie, Banquiers.
  2. En Belgique, il est connu comme S.A.R. le prince Lorenz de Belgique alors qu’au niveau international, il est connu comme S.A.I.R. le prince Lorenz de Belgique, archiduc d’Autriche-Este.
  3. [1]
  4. [2]
  5. [3]
  6. [4]
  7. « Maison de Mérode » , dans (en) Paul Theroff, « Paul Theroff’s Royal Genealogy Site : An online Gotha », sur www.angelfire.com [généalogie descendante]
  8. http://genealogy.euweb.cz/italy/pozzo.html#GA]
  9. Sur le site www.unionisme.be, les fiches de Werner et de Félix

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]