Lords de l'Amirauté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lords de l'Amirauté
Lords of the Admiralty
Image illustrative de l'article Lords de l'Amirauté
Armoiries du gouvernement britannique.

Image illustrative de l'article Lords de l'Amirauté
Titulaire actuel
Lord Grand Amiral
Sa Majesté la Reine Élisabeth II

depuis le 1964

Création 1714
Premier titulaire Richard Weston, 1er Comte de Portland
Dernier titulaire First Sea Lord : George Jellicoe, 2e Comte Jellicoe
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec le Lord Grand Amiral (Lord High Admiral), Grand Officier de l'État britannique.

Les Lords de l'Amirauté ou Lords Commissaires de l'Amirauté (Lords of the Admiralty ou Lords Commissioners of the Admiralty) est collège d'individus (Commission) membres du Board of Admiralty (Conseil de l'Amirauté).

Officiellement appelés Commissaires exerçant la fonction de Lord Grand Amiral du Royaume-Uni de Grande Bretagne et d'Irlande du Nord (Commissioners for Exercising the Office of Lord High Admiral of the United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland), ils prennent fonction lorsque le poste de Lord Grand Amiral était occupé par une commission (non pas tenu par une seule personne). En dehors de ces périodes, lorsqu'un individu était nommé Lord Grand Amiral (Lord High Admiral), le Conseil du Lord Grand Amiral (Council of the Lord High Admiral) remplissait les fonctions du Board of Admiralty, les Lords de l'Amirauté devenant alors les assistants du Lord Grand Amiral.

Aujourd'hui, leur fonction est occupée par le Lord Grand Amiral, poste occupé par le Souverain britannique.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le poste de Lord Grand Amiral (Lord High Admiral) a été créé au XVe siècle pour diriger la Royal Navy, en tant que l'un des grands officiers d'État de la Couronne britannique. Il pouvait être occupé par un individu (ce qui fut toujours le cas jusqu'en 1628), par la Couronne (ce qui fut le ces entre 1684 et 1689, et depuis 1964), ou par le Board of Admiralty (par une Commission, dont les membres sont donc appelés Commissaires).

Après avoir servi en tant que Lord Grand Amiral, le Duc de York a été démis de ses fonctions en raison de sa confession catholique à la suite du Test Act de 1673.

Avec l'abolition du Board of Admiralty et sa fusion au sein du Ministère de la Défense ( Ministry of Defence) en 1964, la direction de la Navy est alors reprise par l'Admiralty Board du Conseil de la Défense (Defence Council), alors que la gestion quotidienne est administrée par le Navy Board.

La fonction de Lord Grand Amiral a été attribuée à la Couronne lorsque celle de Premier Lord de l'Amirauté a cessé d'exister, mais les First, Second et Third Sea Lords ont conservé leur poste, malgré l'abrogation des fonctions des Lords de l'Amirauté.

Composition[modifier | modifier le code]

Les Lords Commissaires sont souvent composés d'un mélange d'amiraux, appelés Naval/Sea Lords, et de politiciens, appelés Civil Lords.

Le Président du Conseil était jusqu'en 1806 appelé Premier Lord de l'Amirauté (First Lord of the Admiralty) ou parfois Premier Lord Commissaire de l'Amirauté (First Lord Commissioner of the Admiralty), et était aussi membre du Cabinet.

Après 1806, le Président du Conseil était le premier militaire à la tête de la Navy, le First Sea Lord.

  • First Sea Lord et Chef d'État-Major de la Marine (Chief of Naval Staff)
    • Vice-Chef d'État-Major de la Marine (Vice Chief of Naval Staff) : renseignement, opérations et navigation
  • Second Sea Lord et Chef du Personnel de la Marine (Chief of Naval Personnel)
  • Third Sea Lord et Directeur de la Navy (Controller of the Navy)
    • Contrôleurs adjoints (Deputy Controllers) : recherche et développement, construction et maintenance
    • Contrôleur de la construction et de la maintenance des navires marchands
  • Fourth Sea Lord et Chef des Fournisseurs de la Marine (Chief of Naval Supplies)
  • Fifth Sea Lord et Chef des services aériens de la Marine (Chief of Naval Air Services)
    • Civil Lord ingénieur en chef (Civil Lord Engineer-in-Chief)
    • Secrétaire parlementaire pour les contrats et les marchés
    • Secrétaire permanent (Permanent Secretary)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]