Lord of the Dance (spectacle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lord of the Dance.

Lord of the Dance (Seigneur de la danse) est un célèbre spectacle irlandais, composé de danses, chants et musiques celtiques. Il a été créé par Michael Flatley.

Membres de la troupe

Présentation[modifier | modifier le code]

Lord of the Dance est un spectacle qui retrace l'histoire de l'une des plus anciennes légendes du folklore irlandais et où se marient gigues, claquettes et ballets. Quelques passages chantés entrecoupent les morceaux dansés. La troupe originale du spectacle se compose de trente cinq membres venant d'Irlande, menés par Michael Flatley.

Le spectacle a attiré plus de sept millions de spectateurs dans une vingtaine de pays du monde. La tournée mondiale s'effectua au travers de quatre troupes différentes : la Troupe 1 tourna en Europe, la Troupe 2 aux États-Unis, la Troupe 3 en permanence à Las Vegas, et la Troupe 4 au pavillon américain d'EPCOT à Walt Disney World Resort en Floride pour un total environ deux cents danseurs, ayant toutes Michael Flatley comme directeur artistique. À peu près quatre millions de vidéos du spectacle ont été achetées dans le monde.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Le spectacle Lord of the Dance est inspiré d'un autre spectacle plus ancien, mêlant claquettes et folklore irlandais : Riverdance.

Michael Flatley a participé à son succès en tant que danseur, notamment dès sa découverte par le public en 1994, à l'Eurovision de Dublin.

Il désapprouve le style de chorégraphie du spectacle et quitte la troupe de Riverdance en 1996. Il fonde de son côté un autre spectacle, Lord of the Dance. Celui-ci est présenté le 2 juillet 1996, au théâtre "The Point" à Dublin (Irlande).

Ce spectacle se différencie de Riverdance de par sa perte d'authenticité vis-à-vis des effets de scène, notamment en privilégiant la danse par rapport au chant. En 1997, le spectacle impressionne le public de la cérémonie des Oscars. Et la tournée de la troupe prit fin à Londres,avec une adaptation de "Lord of the dance", "Feet of flames" : the route of the king dans Hyde Park, le 25 juillet 1998, pour ce qui fut le plus grand "show" celtique de tous les temps.

Flatley organise une adaptation de Lord of the Dance en mai 2000 : Feet of Flames. Quatre tournées simultanées ont alors battu des records d'audience au Japon, en Afrique du Sud, en Europe et en Amérique du Nord.

Histoire et composition du spectacle[modifier | modifier le code]

Le spectacle raconte l'histoire du peuple venu d'Irlande.

"Le temps était suspendu et Erin était la Déesse universelle... L'histoire était déjà écrite et chacun connaissait son rôle. Mais les anciens clans, assis sur des cercles de pierres entendirent des voix et le sommeil des esprits fut troublé. Une puissance venue des ténèbres est venu défier le Lord Of The Dance" (© Unicorn Entertainment LTD 1996).

L'histoire débute avec le Petit Esprit réveillant les filles du clan sur un air de flûte. Ces dernières dansent un ballet puis laissent place au chef du clan et Seigneur de la Danse, qui impressionne par un "Irish Tap Dance" dont lui seul a le secret. Il est très vite rejoint par toute sa communauté qui l'accompagne dans la danse.

Ensuite vient Erin. La déesse nous interprète sa première chanson en solo du spectacle.

Aidées par le Petit Esprit, les danseuses du clan réapparaissent alors dans un doux mélange d'élégance et de légèreté, pour nous faire découvrir à leur tête la douce Saoirse, fille Irlandaise et représentante de liberté.

Vint par la suite Don Dorcha, l'ennemi du Seigneur de la Danse, emmené par sa troupe obscure. Le Petit Esprit en profite pour les narguer.

Merrighan, la tentatrice, nous propose alors une danse des plus envoûtantes.

Il s'agit alors de rappeler que la danse ne fait pas à elle seule la tradition celte, par l'intermédiaire d'un duo composé de deux violons.

Recommence alors une démonstration de douceur avec mesdames les ballerines, jusqu’à ce que Merrighan les provoque. Mais les dames du clan ne se laissent pas faire, et répondent par leur union qui fait leur force.

Arrive alors le Seigneur de la Danse en véritable charmeur, pour une révision des hommes de sa troupe, les Seigneurs de Guerre, sous l'œil admiratif de ces demoiselles.

Tout ce petit monde cède la scène à Erin et à son deuxième morceau chanté très reposant.

Puis, le Petit esprit invite l'entière communauté à se rejoindre, femmes et hommes, dans une véritable réunion de famille autour du Seigneur de la Danse.

Seulement, le Petit Esprit s'aventure trop loin de ses compagnons, et il se retrouve très vite face aux Guerriers de Don Dorcha. Le Petit Esprit ne fait pas le poids. Et malgré sa lutte pour conserver l'objet magique qu'est sa flûte, il se la fait mettre hors d'état.

Le Seigneur de la Danse, accompagné de son armée, court à son secours pour la protéger et combattre le Seigneur des Ténèbres. La bataille fait rage.

Enfin, les deux clans sont séparés par le Petit Esprit, qui stoppe les combats, et en profite pour faire réparer sa baguette auprès du Seigneur de la Danse.

Après cet épisode, Merrighan se range du côté des forces du mal.

Il s'ensuit un morceau de violons rempli de tristesse, signe de mauvais présages.

Mais cela n'inquiète pas les danseurs de la communauté, qui montrent leur joie dans un festival de couleurs plus vives les unes que les autres.

Erin dissipe cette euphorie, et reprend sa place au centre de la scène pour la dernière fois. Son chant calme les esprits.

Elle est suivie par la douce fille Irlandaise, Saoirse, qui n'arrive pas à charmer le Seigneur de la Danse. Car le mal est déjà fait. Son cœur est déjà pris par la provocatrice Merrighan.

Malheureusement pour lui, il se retrouve piégé par son charme diabolique. Et il voit Don Dorcha lui voler le titre de Seigneur de la Danse par la force. Mais Don Dorcha se réjouit trop vite. Et le Petit Esprit vient aider l'ancien Seigneur de la Danse à se libérer du maléfice.

Il s'ensuit un duel entre les deux chefs de clan pour le titre de Seigneur de la Danse. Don Dorcha perd et est obligé de fuir.

Le seigneur a regagné son titre grâce au Petit Esprit. Il donne alors son cœur à Saoirse alors que toute la communauté se retrouve pour fêter la victoire.

Et la tradition celtique peut continuer à battre son plein.

ACTE 1[modifier | modifier le code]

  1. Cry Of The Celts (Le Cri des Celtes)
  2. Erin la Déesse (Suil A Ruin)
  3. Celtic Dreams (Rêve celtique)
  4. The Warriors (Les Guerriers)
  5. Gypsy (La Gitane)
  6. Strings of Fire (Arcs de Feu)
  7. Breakout (L'Évasion)
  8. Warlords (Les seigneurs de la guerre)
  9. Erin, the Goddess (Magdainn Mara)
  10. The Lord of the Dance (Le seigneur de la danse)

ACTE 2[modifier | modifier le code]

  1. Dangerous Games (Jeux dangereux)
  2. Hell's Kitchen (L'antichambre de l'enfer)
  3. Fiery Nights (Nuit embrasée)
  4. The Lament (Le chant funèbre)
  5. Siamsa
  6. Erin la Déesse (Our Wedding Day)
  7. Stolen Kiss (Baiser volé)
  8. Nightmare (Cauchemar)
  9. The Duel (Le duel)
  10. Victory (La victoire)
  11. Planet Ireland (Planète Irlande)

La troupe originale[modifier | modifier le code]

Les membres de la troupe originale sont ceux présents sur les vidéos de Lord of the Dance et de Feet of Flames.

Danseur de claquettes.
Se fait connaître du grand public lors du concours de l'Eurovision de 1994 avec le spectacle de Riverdance.
Quitte la troupe de Riverdance en mai 1996.
Crée, dirige, met en scène et chorégraphie le spectacle Lord of the Dance, le 2 juillet 1996 à Dublin. Il y interprète le rôle du Seigneur de la Danse.
Clôture la tournée du spectacle le 25 juillet 1998, à Londres, dans Hyde Park.
Annonce la fin de sa carrière sur scène.
Est l'auteur d'une adaptation de Lord of the Dance, Feet of Flames, en mai 2000.
Crée un film sur le spectacle, en printemps 2002, intitulé The lord of the Dance.
Organise un tout nouveau spectacle intitulé Celtic Tiger, dont la première représentation a lieu le 29 septembre 2005, à Montréal.
Auteur d'un livre autobiographique Michael Flatley - Lord of the Dance : My Story, débuté en 2004, il est paru le 7 mars 2006.

Interprète le rôle de Saoirse ("liberté" en Gaélique), la fille Irlandaise.
Première danseuse de la troupe avec Gillian Norris.
Est entrée dans la troupe en 1996 et en fait toujours partie.

Interprète le rôle de Merrighan, la tentatrice, la rivale de Saoirse depuis 1996.
A participé au spectacle "Feet of Flames" à Londres.
Est revenue dans la deuxième troupe de Lord of the Dance.

Commence dans Lord of the Dance en 1996 en interprétant le rôle de Don Dorcha, l'ennemi du Lord.
Participe au spectacle Feet of Flames à Hyde Park, avant de quitter la troupe.

  • Helen Egan :

Interprète le rôle du Petit Esprit, depuis la première représentation, jusqu'au spectacle Feet of Flames à Londres en 1998.
A rejoint la troupe de Feet of Flames 2000 et y interprète le rôle du Fou de la cour.

  • Anne Buckley :

Interprète le rôle d'Erin la déesse dans Lord of the Dance et Feet of Flames, et celui de la Reine dans Feet of Flames 2000.

  • Mairead Nesbitt :

Violoniste solo et d'accompagnement dans Lord of the Dance.

  • Cora Smyth :

Violoniste solo et d'accompagnement dans Lord of the Dance.

La musique[modifier | modifier le code]

Ronan Hardiman a composé la bande originale du spectacle, en 1996.
Celle-ci fut disque d'or en Australie, au Canada, et au Royaume-Uni et l'album associé fut numéro un des ventes mondiales.
Anne Dudley a réalisé l'orchestration de cette bande son.
Un orchestre composé de quelques musiciens joue sur scène.

Le décor et costumes[modifier | modifier le code]

Contrairement à Riverdance, Lord of the Dance est un show à gros budget. Les costumes et les décors sont en plus grand nombre, mais ils sont aussi plus sophistiqués.
Au total, plus de mille costumes et plus de deux mille paires de chaussures furent portés sur l'ensemble des quatre tournées.
Effets pyrotechniques, travaux scéniques, costumes à paillettes, Feet of Flames est d'ailleurs l'apothéose en termes d'investissement puisque plusieurs écrans géants diffusent les vidéos du spectacle de chaque côté de l'énorme scène. Et ce sont des quantités phénoménales d'énergie, de câbles, d'acier, et d'autres produits et ustensiles qui furent utilisés à chaque représentation.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Michael Flatley's Lord Of The Dance [CD Audio]

Date de première sortie : 4 mars 1997.
Compositeur : Ronan Hardiman.
Bande Originale du spectacle Lord Of The Dance.

  1. Cry Of The Celts
  2. Suila A Ruin
  3. Celtic Dream
  4. Warriors
  5. Gypsy
  6. Breakout
  7. The Lord Of The Dance
  8. Spirit Of The New World
  9. Fiery Nights
  10. Lament
  11. Siamsa
  12. Our Wedding Day
  13. Stolen Kiss
  14. Nightmare
  15. Victory
  16. Cry Of The Celts
  17. The Lord Of The Dance
  • Michael Flatley's Feet Of Flames [CD Audio]

Date de première sortie : 9 février 1999.
Compositeur : Ronan Hardiman.
Bande Originale du spectacle Feet Of Flames.

  1. High Priests
  2. Dance of Love
  3. Carrickfergus
  4. Duelling Violins
  5. Whispering Wind
  6. Dance Above the Rainbow
  7. Dawning
  8. Spirit's Lament
  9. I Dreamt I Dwelt
  10. Strings of Fire
  11. Hell's Kitchen
  12. Celtic Fire [Live]
  • Michael Flatley's Celtic Tiger [CD Audio]

Date de première sortie : 27 septembre 2005.
Compositeur : Ronan Hardiman.
Bande Originale du spectacle Celtic Tiger.

  1. St. Patrick (Angelus)
  2. The Vikings
  3. The Garden Of Eden
  4. The Redcoats
  5. The Famine
  6. The Banshee/A Nation Once Again
  7. Freedom
  8. A New World
  9. The Last Rose
  10. Celtic Kittens
  11. Capone
  12. The Celtic Tiger
  • Riverdance [DVD]

Date de parution : 20 novembre 2000.
Vidéo du spectacle Riverdance.

  • Lord of the Dance - Michael Flatley [DVD]

Date de parution : 24 novembre 1998.
Première représentation du spectacle original au théâtre "The Point" à Dublin, en Irlande, en 1996.

  • Feet of Flames - Michael Flatley [DVD]

Date de parution : 14 septembre 1999.
Dernière représentation du spectacle Lord of the Dance à Hyde Park, le 25 juillet 1998.

  • Michael Flatley - Gold [DVD]

Date de parution : 19 février 2002.
Best of de la carrière de Michael Flatley :
- extraits de scène de Riverdance à Feet of Flames.
- images de Feet of Flames 2000 à Budapest.
- interviews.
- premières images du film The Lord of the Dance.

  • The Celtic Tiger Starring Michael Flatley [DVD]

Date de parution : December 13, 2005.
Vidéo du spectacle Celtic Tiger.

  • Lord of the Dance : My Story [Livre autobiographique]

Réalisateurs : Michael Flatley, Douglas Thompson.
Date de parution : mars 2006.
En cours de création depuis 2004.
Texte en anglais. 352 pages.
Histoire de Michael Flatley et de sa gestion de troupe professionnelle depuis Riverdance en 1994 jusqu’à Celtic Tiger en 2006.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]