Lorazépam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lorazepam)
Aller à : navigation, rechercher
Lorazépam
Lorazépam
Identification
DCI Lorazépam
Nom UICPA 7-Chloro-5-(2-chlorophenyl)-3-hydroxy-1,3-dihydro-2H-1,4-benzodiazepin-2-one
No CAS 846-49-1
110032-65-0 S(+)
91402-80-1 R(–)
No EINECS 212-687-6
Code ATC N05BA06
Propriétés chimiques
Formule brute C15H10Cl2N2O2  [Isomères]
Masse molaire[1] 321,158 ± 0,018 g/mol
C 56,1 %, H 3,14 %, Cl 22,08 %, N 8,72 %, O 9,96 %,
Propriétés physiques
fusion 166 à 168 °C
Solubilité 80 mg·l-1 (eau)
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn



Écotoxicologie
DL50 4 500 mg·kg-1 (Rat, oral)
1 810 mg·kg-1 (souris, intrapéritonéal)
Caractère psychotrope
Risque de dépendance Très élevé
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le lorazépam est une molécule de la classe des benzodiazépines, de durée d'action courte à intermédiaire (demi-vie de 10 à 20 heures). Elle est utilisée pour traiter l'anxiété, l'angoisse et l'insomnie. Elle se démarque des autres par la puissance de ses effets amnésiants. Elle n'a pas de surveillance particulière étant donné qu'il n'y a pas de risque d'abus à la vue des effets secondaires qui ne sont pas recherchés par les toxicomanes. Des benzodiazépines ayant un rôle dans le développement de la maladie d'Alzeihmer, le lorazépam occupe à coup sûr la tête du podium[2].

Comprimés de 0,5 mg d'Ativan (lorazépam).
Boîte de lorazépam (comprimés 1 mg) de Suède.
lorazépam
Noms commerciaux
  • Ativan (Canada)
  • Lorasiphar (Suisse)
  • Lorazetop (Belgique)
  • Sedazin (Suisse)
  • Serenase (Belgique)
  • Somnium (Suisse)
  • Témesta (Belgique, France, Suisse) Temesta/Expidet (Suisse)
Laboratoire Almirall, Apotex, Biogaran, Dominion Pharmacal, Eurogenerics (EG), Hospira, Mylan, Pfizer (Biodim), Pharmascience, Pharmel, Sandoz, Sanis Health, Siphar, Teva, Vifor
Forme comprimés à 1 et 2,5 mg, solution injectable à 4 mg·ml-1
Administration per os, injection intraveineuse
Classe anxiolytiques, dérivés de la benzodiazépine, ATC code N05BA06

La molécule augmente l'action cérébrale du GABA, acide gamma-aminobutyrique, un neurotransmetteur inhibant l'activité cérébrale. Cette molécule peut entraîner une très forte dépendance. En France, la durée de prescription ne peut dépasser 12 semaines. La dénomination commerciale est Témesta en France pour le princeps et Ativan, au Canada.

Le lorazépam fait partie de la liste des médicaments essentiels de l'Organisation mondiale de la santé (liste mise à jour en avril 2013) malgré ses effets secondaires[3].

Il est aussi à noter que la revue Prescrire, qui est indépendante car elle n'est financée par aucun laboratoire pharmaceutique, à noter que le lorazépam, du fait de la puissance de ses effets amnésiants devrait être retiré de la vente en pharmacie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]