Lonny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lonny
Mairie
Mairie
Blason de Lonny
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Champagne-Ardenne
Département Ardennes
Arrondissement Arrondissement de Charleville-Mézières
Canton Canton de Renwez
Intercommunalité Communauté de communes Val et Plateau d'Ardenne
Maire
Mandat
Régis Gilloux
2008-2014
Code postal 08150
Code commune 08260
Démographie
Population
municipale
611 hab. (2011)
Densité 130 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 48′ 59″ N 4° 35′ 18″ E / 49.8164, 4.5883 ()49° 48′ 59″ Nord 4° 35′ 18″ Est / 49.8164, 4.5883 ()  
Superficie 4,69 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lonny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lonny

Lonny est une commune française, située dans le département des Ardennes en région Champagne-Ardenne. Le village comporte 3 axes principaux : la nationale 43, la départementale descendant le long de l'église (rue de la Fontaine) menant vers Sormonne, ainsi que la rue des Cannes, prolongée par la rue du Moulin. Lonny ne compte que peu de commerceS. Les principaux commerces (tabac, bar, banques, grandes surfaces, pharmacies...) sont situés à Renwez. Le village dispose aussi de pistes de karting, sur une route départementale en direction de Ham-les-Moines.

Géographie[modifier | modifier le code]

Lonny est situé à 12 km à l'ouest de Charleville-Mézières et à 20 km de la frontière belge. Il est facile aux habitants de rejoindre le chef lieu : la rocade au départ de Cliron place Charleville à 10 minutes de Lonny. Le village est situé en bordure de la nationale 43, entre Charleville, et Hirson (02), l'une des routes les plus fréquentées du nord de la France.

Le village est entouré d'autres communes : Renwez à 4 km, Sormonne à 1 km et Rimogne à 7 km.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 19 octobre 1870, le ballon monté République Universelle également appelé La Fayette piloté par Louis Jossec et monté par Antonin Dubost, secrétaire général de la préfecture de police de Paris et son secrétaire Gaston Prunières, s'envole de la gare d'Orléans à Paris alors assiégé. Il termine sa course à Lonny dans la Ardennes après avoir parcouru 256 kilomètres.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  mars 2001 M. Bocquillet    
mars 2001 réélu mars 2008 Régis Gilloux[1]    
Les données manquantes sont à compléter.

Depuis les nouvelles élections, le conseil municipal se compose de quinze élus dont vous trouverez ci-dessous la liste :

MAIRE : GILLOUX Régis

1er ADJOINT : DEMELY Dominique

2ème ADJOINT : PION Olivier

CONSEILLERS MUNICIPAUX : CASSAR Charles, COLSOULLE Benoît, GILLOUX David, GUILLAUME Maryline, JENOUVRIER Philippe, LESPAGNE Colette, MALHOMME Mélina, MOUZON Yannick, PONCELET Coralie, RASQUIN Corinne, SOHET Thierry, TASSOT Nicolas

Lonny a adhéré à la charte du parc naturel régional des Ardennes, à sa création en décembre 2011[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 611 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
211 231 224 280 333 391 402 460 450
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
457 502 508 489 501 462 477 437 441
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
388 383 348 344 361 305 399 431 419
1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010 2011 -
394 389 371 414 416 418 590 611 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4])
Histogramme de l'évolution démographique

La population de Lonny s'est mise à décroître après la seconde guerre mondiale. Dans les années 90 et 2000, la commune connaît un regain de vitalité grâce à la construction de nombreuses maisons aux entrées du village, un développement autour du cimetière et un agrandissement au niveau de la rue des cannes.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Lonny

Les armes de Lonny se blasonnent ainsi :

d’azur à la lettre L capitale onciale d’or adextrée, en chef, d’une couronne comtale d’argent et soutenue d’une triskèle en spirale dextrogyre du même, au chef cousu de gueules chargé de six vergettes aussi d’argent[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Conseil général des Ardennes consulté le 23 juin (fichier au format PDF)
  2. Création du PNR des Ardennes
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2011
  5. Banque du Blason


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :