Longue marche des Navajos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La « longue marche » de Fort Defiance à Fort Sumner, 500 km.

La longue marche des Navajos (en anglais : Long Walk of the Navajo), que l'on nomme également la longue marche vers Bosque Redondo (en anglais : Long Walk to Bosque Redondo), désigne une marche, vers la déportation, de plus de 20 jours, à laquelle l'US Army contraignit de très nombreux Navajos en 1864. L'expression désigne également dans certains cas la période pendant laquelle le peuple Navajo fut exilé de la terre de ses ancêtres[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lynn Robison Bailey, Bosque Redondo; an American concentration camp, Pasadena, Calif., Socio-Technical Books, 1970. (OCLC 115071)
  • Raymond Bial, The Long Walk : the story of Navajo captivity, New York : Benchmark Books, 2003. (OCLC 48383363)
  • Dee Alexander Brown, Bury my heart at Wounded Knee; an Indian history of the American West, New York, Holt, Rinehart & Winston 1970. (OCLC 110210)

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Long Walk of the Navajo » (voir la liste des auteurs)

  1. Bial, The Long Walk : the story of Navajo captivity

Sur les autres projets Wikimedia :