Long Tall Sally (EP)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour la chanson de Little Richard, voir Long Tall Sally.

Long Tall Sally est le cinquième EP des Beatles, contenant pour l'essentiel des reprises de standards américains du rock'n'roll. Ces pièces sont enregistrées lors de sessions d'enregistrement des chansons de leur 3e album, A Hard Day's Night qui pour sa part, ne contient que des chansons originales, toutes signées Lennon/McCartney. Avec le double EP Magical Mystery Tour, c'est le premier des deux EP qui ne contiennent que des pièces inédites. Il est paru le au Royaume-Uni.

Le disque se classe rapidement en tête des ventes pour son format, et y reste durant plusieurs semaines. Dans la mesure où ses chansons n'ont pas été publiées sur album avant les années 1970, l'EP devient rapidement un objet très prisé des collectionneurs.

Historique[modifier | modifier le code]

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Contrairement à celles des autres EPs des Beatles, les chansons de Long Tall Sally sont enregistrées précisément en vue du disque, destiné à prouver aux fans des Beatles "rock'n'roll" que le groupe peut leur en offrir, tandis qu'il s'agissait précédemment de compilations de chansons déjà publiées. Les séances de travail, qui s'inscrivent durant le premier semestre 1964 entre un certain nombre de concerts et de tournées à l'étranger, se déroulent en même temps que celles pour l'enregistrement de l'album A Hard Day's Night. Deux séances seulement sont nécessaires pour enregistrer les quatre chansons. La première, qui consiste à enregistrer les chansons de la face A, se tient le 1er mars[1]. Après un début de matinée consacré à I'm Happy Just to Dance with You en prévision de leur film, ils enchaînent avec la chanson titre, qui est bouclée en une seule prise tandis que Paul McCartney s'égosille au chant. Pour Mark Lewisohn, la performance est comparable à celle de Lennon sur Twist and Shout, un an plus tôt[2]. La séance se poursuit ensuite avec l'enregistrement de la seule chanson originale du disque, I Call Your Name de John Lennon. Sept prises sont nécessaires (dont trois seulement sont terminées), ainsi que quelques ajouts par la suite (sons de cloche, voix doublée...)[1].

Ce n'est qu'après la fin de leur premier tournage et quelques vacances que les Beatles reviennent en studio pour le deuxième jet d'enregistrements, afin de mettre en boîte ce qui constituera la face B de l'EP. Le morceau de Ringo Starr, Matchbox, est tout d'abord enregistré. Sa destination est alors incertaine : il semble qu'il est envisagé de l'utiliser comme prestation du batteur sur l'album à venir. Le disque ne devant finalement comprendre que des titres signés Lennon/McCartney, la chanson est écartée[3]. Au moment de l'enregistrement de la chanson, par coïncidence, Carl Perkins, son interprète original, est présent dans le studio. Cinq prises sont nécessaires pour enregistrer ce classique déjà travaillé en concert ; après quoi le groupe boucle Slow Down en six prises, les trois premières concernant la piste rythmique[4].

Le 4 juin, les mixages mono sont réalisés. Pour Slow Down, George Martin ajoute une petite partie de piano qu'il enregistre lui-même[5].

Parution et réception[modifier | modifier le code]

Long Tall Sally est le cinquième EP publié par les Beatles, et le premier à contenir du matériel original (le seul autre étant Magical Mystery Tour, publié en 1967). Il sort au Royaume-Uni le 19 juin 1964, tandis que ses chansons sont disséminées sur plusieurs disques aux États-Unis[6]. Le disque entre dans les charts d'EP dès le 4 juillet, et atteint la première position pour sept semaines consécutives à partir du 11[7]. Le disque atteint également la 11e place du classement plus prestigieux des ventes de singles. Début 1965, 250 000 exemplaires sont déjà écoulés[8].

Le disque est également publié dans d'autres pays d'Europe : Espagne, France, Suède... Une version paraît même au Japon en 1972[9]. Son caractère inédit fait rapidement de cet EP une pièce de collection : il faut attendre 1976 pour les voir publiées sur album, avec la compilation Rock 'n' Roll Music[7]. Les chansons sont désormais publiés sur la compilation Past Masters[10].

Analyse musicale[modifier | modifier le code]

Cet EP est un des travaux les plus ancrés dans le rock 'n' roll produits par les Beatles. Il s'agit par ce biais d'un retour à leurs racines, à ce qu'ils jouaient sur scène à Hambourg et au Cavern Club ; mais pas seulement. Plusieurs de ces chansons sont régulièrement interprétées en concert durant l'année 1963, comme le prouvera l'album Live at the BBC[11]. Long Tall Sally, hit de Little Richard, est ainsi régulièrement interprété pour clore les concerts du groupe, et ce jusqu'en 1965, par un Paul McCartney qui se déchaine de façon contrastée avec son image habituelle de chanteur de ballades[12]. En 1965, McCartney compose I'm Down dans le même style afin de remplacer la chanson de Little Richard comme clôture des concerts[13].

Slow Down, de Larry Williams, était en revanche sortie de leur répertoire depuis 1962 à l'exception d'une prestation radiophoniques. Elle permet à John Lennon de tenir le chant principal sur un rythme effréné[14]. Matchbox, de Carl Perkins, était à l'origine interprétée sur scène par le premier batteur du groupe, Pete Best. Depuis son départ, Lennon se chargeait de la chanter[15]. Elle est finalement interprétée par Ringo Starr, dans la mesure où elle s'adapte parfaitement au ton des chansons qu'il interprète à cette époque (Honey Don't, Act Naturally, What Goes On)[11].

La seule chanson originale de l'album, I Call Your Name, n'est pourtant pas en reste dans ce climat de retour aux sources. Elle a en effet été composée par John Lennon à ses tous débuts, à la fin des années 1950, et été confiée comme face B au groupe Billy J. Kramer & the Dakotas. La chanson traite d'un thème courant dans son œuvre, le sentiment d'abandon[16]. La chanson comprend des sonorités Blue Beat, en vogue à l'époque en Angleterre[17].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Les reprises sont accompagnées entre parenthèses de leur interprète original.

Face A
No Titre Auteur(s) Chant principal Durée
1. Long Tall Sally (Little Richard) Richard Penniman, Robert Blackwell, Enotris Johnson Paul McCartney 2:10
2. I Call Your Name John Lennon, Paul McCartney John Lennon 2:52
Face B
No Titre Auteur(s) Chant principal Durée
3. Slow Down (Larry Williams) Larry Williams John Lennon 2:55
4. Matchbox (Carl Perkins) Carl Perkins Ringo Starr 1:57

Interprètes[modifier | modifier le code]

Équipe de production[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mark Lewisohn 1988, p. 41
  2. Mark Lewisohn 1988, p. 11
  3. (en) Dave Rybaczewski, « I Don't Want to Spoil the Party », Beatles Music History. Consulté le 3 octobre 2012
  4. Mark Lewisohn 1988, p. 44
  5. Mark Lewisohn 1988, p. 45
  6. Mark Lewisohn 1988, p. 46
  7. a et b (en) Graham Calkin, « Long Tall Sally », Graham Calkin's Beatles Pages. Consulté le 3 octobre 2012
  8. (en) « 19 June 1964: UK EP release, Long Tall Sally », The Beatles Bible. Consulté le 3 octobre 2012
  9. (en) « Long Tall Sally », Discogs. Consulté le 3 octobre 2012
  10. (en) Stephen Thomas Erlwine, Past Masters Vol. 1, Allmusic. Consulté le 3 octobre 2012
  11. a et b (en) Alan Pollack, Notes on the cover songs on the Long Tall Sally EP, Soundscapes. Consulté le 3 octobre 2012
  12. (en) « Long Tall Sally », The Beatles Bible. Consulté le 3 octobre 2012
  13. Steve Turner 2006, p. 89
  14. (en) « Slow Down », The Beatles Bible. Consulté le 3 octobre 2012
  15. (en) « Matchbox », The Beatles Bible. Consulté le 3 octobre 2012
  16. Steve Turner 2006, p. 59
  17. Steve Turner 2006, p. 60

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mark Lewisohn, The Beatles Recording Sessions, New York, Harmony Books,‎ 1988, 204 p. (ISBN 0-517-57066-1)
  • Steve Turner, L'Intégrale Beatles : les secrets de toutes leurs chansons, Hors Collection,‎ 2006, 288 p. (ISBN 2-258-06585-2)