Long Chris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Long Chris

Nom de naissance Christian Blondiau
Naissance 26 janvier 1942 (72 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale Chanteur, parolier, antiquaire
Genre musical Rock, variété, chanson française, folk
Années actives 1962 à 1968
Labels Philips

Long Chris, de son vrai nom Christian Blondieau, né à Paris le 26 janvier 1942, est un auteur et un chanteur de rock français et de musique folk.

Il est le chanteur du groupe Long Chris et les Daltons dans les années 1960. Il est aussi parolier de chansons, notamment pour Johnny Hallyday. Il écrit ou adapte, à partir de 1965, de nombreux titres pour celui avec lequel il était déjà ami, quant il ne s'appelait encore que Jean-Philippe Smet. Il est l'auteur notamment de La génération perdue, Je suis né dans la rue, Gabrielle et Joue pas de rock'n'roll pour moi.

Le groupe Les Daltons se composait de : Peter, guitare solo, de son vrai nom Jean-Pierre Bordy; Wimpy, guitare rythmique; Richard, de son vrai nom Richard Muller, guitare basse et Jimmy, batterie, de son vrai nom Claude Hampel, qui dirige le mensuel Cahiers Bernard Lazare. Il a été fait chevalier des Arts et des lettres.

Christian Blondieau est aujourd'hui un spécialiste des antiquités militaires et l'auteur d'ouvrages historiques. Il possède un magasin d'antiquités dans le quartier du village suisse à Paris et travaille également comme expert en ventes publiques auprès des commissaires priseurs.

Depuis un an[précision nécessaire], Long Chris a repris la chanson et se produit dans différents clubs, notamment au Petit Journal Montparnasse à Paris.

Il est le père d'Adeline Blondieau et de l'avocat Alexandre Blondieau.

Discographie[modifier | modifier le code]

"Long Chris et les Daltons"

1962 "Je reviendrai", "Avoue que c'est formidable", "Talhassie Lassy", "Comme l'été dernier" / (EP Philips 432818).

"Dalton city", "Hello Josephine", "Monsieur "Pas d'chance", "Beau, bond bébé" / (EP Pacific 91495)

"Ma verte prairie" / "Si tu crois", "Tu peux faire ça pour moi", "Qui te le dira" / (EP Philips 432781)

1963 "Ma guitare et mes bottes", "Le cavalier du crépuscule", Cow-boy solitaire", "The ballad of Jesse James" / (EP Philips 432897).

"Long Chris et les Cowden"

1963 "Je suis un cavalier solitaire", "Le train qui part ce soir", "Billy the kid", "Pour nos joies et pour nos peines" / (EP Philips 434923 BE).

"Long Chris"

1964 "Ballade à Michelle", "Peggy'o blues", "Je vois le jour", "Fraulein" / (EP Philips 434974 BE).

1966 "Le rebelle", "Est-il si dur de sécher tes pleurs ?", "Ce grand garçon", "Elle m'appartient" / (EP Philips 437181 BE).

"Plan de fugue", "Tu ne seras pas mon ami", "La ballade du fils indigne", "Rêve mythologique" / (EP Philips 437212 BE).

"La génération perdue", "Le chat revient", "Haschist", "Auto-extermination" / (EP Philips 437283 BE).

"Chansons bizarres pour gens étranges", comprend: "Auto-extermination", "Le petit soldat de plomb", "Hachish", "Le rebelle", "Elle m'appartient", "La ballade du fils indigne", "Le chat revient", "Névralgie particulière", "Première interview", "Tu ne seras pas mon ami", "Ballade à Michelle", "Plan de fugue" / (LP Philips 70.353 L)[1],[2].

1967 "La petite fille de l'hiver", "L'orphelin et le tambourin", "Elle attend", "À la cour du roi Johnny (à travers Épinal)" / (EP Philips 437321 BE).

"Les murs blancs", "Paris se saborde", "Prière pour les hellodarkness", "La voix du poète" / (EP Philips 437497)

Collaboration avec Johnny Hallyday[modifier | modifier le code]

Long Chris a écrit ou adapté pour Johnny Hallyday 42 chansons :

1965 : Dis à mon frère (album Johnny Chante Hallyday)

1966 : La génération perdue, Je me suis lavé les mains dans une eau sale, Je veux te graver dans ma vie (album La génération perdue) - Si j'étais un charpentier (45 tours)

1967 : Confession (album Olympia 67) - La petite fille de l'hiver, J'ai crié à la nuit, Je n'ai jamais rien demandé (album Johnny 67)

1968 : Je n'ai jamais voulu croire, Au pays des aveugles, Quand l'aigle est blessé (album Jeune homme) - Cours plus vite Charlie, Je suis l'amour, J'ai peur je t'aime (album Rêve et amour)

1969 : Voyage au pays des vivants, Je te veux, Je n'ai besoin de personne, Je suis né dans la rue (album Rivière... ouvre ton lit) - Si tu pars (45 tours)

1974 : Toi et moi (en duo avec Sylvie Vartan - album Show Sylvie Vartan) - (C'est une) Honky tonk woman, Nadine, Venez tous avec moi, À l'hôtel des cœurs brisés, (album Rock'n'Slow)

1975 : 37e étage, La fille de l'été dernier, Dégage, Un garçon sur la route (album Rock à Memphis) - Reste avec moi c'est nuit (album La terre promise)

1976 : Joue pas de Rock'n'Roll pour moi, Gabrielle, L'étranger (album Derrière l'amour)

1977 : Il neige sur Nashville (45 tours) - La croisière des souvenirs, Je suis vraiment très bien, Le Rock'n'Roll est né (album C'est la vie)

1980 : Perdu dans le nombre (album À partir de maintenant)

1981 : La ville (album Pas facile)

1982 : Le survivant (album La peur)

1984 : Je sais que tu ne peux pas trouver mieux ailleurs, J'aimerai encore pouvoir souffrir comme ça (albums Drôle de métier et Spécial Enfants du Rock)

  • Précisions :
  • Le titre "La petite fille de l'hiver" est une reprise de Johnny de la version éponyme interprété précédemment par Long Chris.
  • Chris donne sa propre version de la chanson La génération perdue, avec un texte légèrement modifiée.
  • En 1967, il consacre à Johnny Hallyday une chanson nommée : À la cour du roi Johnny (à travers Épinal).
  • En 1986, il écrit le livre Johnny à la cour du roi, (le titre faisant allusion à celui de la chanson).

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://rateyourmusic.com/release/album/long_chris/chansons_bizarres_pour_gens_etranges/
  2. http://www.popsike.com/Long-Chris-Chansons-bizarres-pour-gens-tranges-Philips/370489054390.html