Lone Star Funds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lone Star.

Lone Star Funds est un fonds de pension texan.

Marseille République (2004-2007)[modifier | modifier le code]

Il a racheté le 30 juillet 2004, pour cent millions d'euros, la société P2C, qui détenait plus de 300 commerces et 1 450 logements rue de la République à Marseille[1],[2],[3]. Sous le nom de « Marseille République », Lone Star s'est engagée dans le plus important programme de rénovation de centre-ville (134 000 m²) en France, programme controversé[4]. En 2005 le fonds de pension a porté plainte pour diffamation contre Jean-Noël Guérini (PS), président du Conseil général des Bouches-du-Rhône, qui affirmait que « La contrainte chez ces populations de quitter le quartier réveille de sinistres souvenirs », en faisant allusion à Vichy [5]. En 2007, Marseille République a été racheté, pour deux cents millions d'euros, par Atemi, filiale de Lehman Brothers, la banque qui a fait faillite suite à la crise des subprimes[1].

En Asie[modifier | modifier le code]

Après l'éclatement de la bulle spéculative en 1999, Lone Star a racheté en 2001 la banque Tokyo Sowa à Shoichi Osada, rebaptisée Tokyo Star (banque dans laquelle Jacques Chirac a été accusé de détenir un compte[6]). Il a revendu en mars 2006 la majorité des actions à la société de bourse japonaise Nikko Cordial.

Lone Star détient aussi des participations dans LSF-KEB Holdings SCA, qui contrôle la sixième (ou cinquième[7]) banque coréenne, Korea Exchange Bank, en détenant 51 % de ses actions[8],[9]. La justice sud-coréenne a accusé Lone Star d'avoir acquis KEB à un prix inférieur à sa vraie valeur grâce à la collusion d'un ancien responsable gouvernemental et du patron de KEB[7].

Lone Star a tenté en 2013 d'acheter à la Préfecture d'Osaka ses parts de la société de tramway Semboku Rapid Railway, mais le parlement préfectoral d'Osaka s'est opposé à la vente[10].

En Allemagne[modifier | modifier le code]

Lone Star s'est intéressé en 2008 à des banques allemandes suite à la crise des subprimes. Elle a pris en août 2008 le contrôle de 90 % de IKB Deutsche Industriebank pour 150 millions d'euros [11].

Fonds de retraite[modifier | modifier le code]

Les fonds proviennent de fonds de retraite par capitalisation, tels que New York State Teachers, California State Teachers, Washington State Investment Board, Oregon Public Employees, Wisconsin Investment ainsi que des investisseurs internationaux[3].

Références[modifier | modifier le code]